Menu

Comparer

Comparer la carte 42330 avec:

 

Rechercher

Critères de recherche

 

Cartes

«Pouvoir»: les formes du participe passé


parler de témoin
féminin
témoin
masculin
1 Arbaz puʃˈy puʃˈʏ
2 Bionaz - pɔɕˈɪ
3 Chalais - pɔʃˈuɡ
4 Chamoson pəsˈy pusˈy
5 Conthey - puʃˈy
6 Évolène pɔʃˈuk pɔʃˈu
7 Fully pɔʃy pɔʃˈy
8 Hérémence - -
9 Isérables pɔsˈøy, posˈø pɔsˈ
10 La Chapelle-d’Abondance - py
11 Lens pɔʃˈʊp poʃˈ
12 Les Marécottes py -

parler de témoin
féminin
témoin
masculin
13 Liddes pɔʃy poʃˈy
14 Lourtier pɔɕˈy pʃʏ
15 Miège pʊʃˈu -
16 Montana - poʃˈup, poʃu
17 Nendaz pʊʃˈ, puʃˈu pʃ, pˈüʃʏ, pʊʃˈ
18 Orsières pɔʃˈy pʃˈy
19 St-Jean pɔʃˈuk, pɔʃˈu poʃˈuk
20 Savièse puʃˈœ pʊʃˈʊ, pʊʃˈʏ
21 Sixt py -
22 Torgnon - psy, pʊsˈy
23 Troistorrents py py
24 Val-d’Illiez py
25 Vouvry py py
Fermer

Veuillez cliquer sur

- un symbole de la carte

- une transcription du tableau des formes attestées (ou un chiffre des tableaux de fréquences)

- un énoncé de la liste

pour afficher le clip video correspondant.

Si vous découvrez des erreurs dans cette version «test» de l’Atlas, merci de bien vouloir les signaler à:
andres.kristol@unine.ch.

Liste des énoncés

1.1 ArbazF:

d ɑ zø le puʃˈy vˈiːʁ tre vɛɹzˈɑʃə
Dans la forêt j’ai pu voir trois écureuils.

1.2 ArbazM:

ɕi ŋ n ẽŋ puʃˈʏ ʃurtˈi ɛ mɔzˈɔŋ ʏ məntˈẽŋ d ɑbrˈiɔ
Cette année nous avons pu sortir les génissons au milieu d’avril.

2.1 BionazF:

-

2.2 BionazM:

adˈ sɪːt  {n / n } pɔɕˈɪ tʀˈɛ lə mʊdzˈõ ɑ mɪ ɐvʀˈɪ
Alors cette année nous avons* pu sortir les génissons à mi-avril.
*À Bionaz, les verbes pleins à initiale vocalique ne sont jamais précédés d’un clitique sujet. Une situation analogue à été décrite par Diémoz (2007: 19s.) pour le parler voisin de Roisan. En synchronie, dans ces parlers, le [n] initial des formes d’«avoir» ne représente donc probablement pas un clitique, mais une simple consonne agglutinée. À Bionaz, les verbes à initiale consonantique peuvent cependant être précédés d’un [nʊ]/[nɔ] atone, alors qu’à Roisan, le clitique «nous» n’est jamais exprimé. L’interprétation des formes [n ] ‘nous avons’, [n ɑjˈ] ‘nous avions’, [n aʀˈɪ] ‘nous aurions’ à Bionaz reste donc sujette à caution.

3.1 ChalaisF:

-

3.2 ChalaisM:

jin a la zˈɔʊ e pɔʃˈuɡ vˈɛːʁə tre vɛrzˈɑʃɐ
Dedans à la forêt j’ai pu voir trois écureuils.

4.1 ChamosonF:

dəvˈ l ɔʁˈɑːdzə ni pəsˈy tʃuˈɑ swa mˈɔtsə d  ku
Avant l’orage j’ai pu tuer sept mouches d’un coup.

4.2 ChamosonM:

œː d a dzø ni ɛː - ni pusˈy ʁɑdˈɑː tʁɑ vɑʁdzˈɑs
Euh dans la forêt j’ai euh .. j’ai pu regarder trois écureuils.

5.1 ContheyF:

-

5.2 ContheyM:

dɛʁa dzˈøːʏ n ɪ puʃˈy vˈeːʁə tʁɛ vɛʁdzˈaʃə
Dans la forêt j’ai pu voir trois écureuils.

6.1 ÉvolèneF:

dvˈã l ɔrˈaːz ɪ pɔʃˈuk ø mɛrɡɛlˈa s mˈʊsːə d  kɔ
Avant l’orage j’ai pu euh écraser cinq mouches d’un coup.

6.2 ÉvolèneM:

ʃi furtˈ n  pɔʃˈu trˈeːrə fˈura lɛ mɔzˈɔŋʃə prɛ lɔ mjɛ d avrˈeks
Ce printemps nous avons pu sortir les génissons vers le milieu d’avril.

7.1 FullyF:

dəv l ʁˈɑːz ni p- ni pwɑj niː pɔʃy tʃyˈɑː - ʃwa ʃwa mwˈɔtsə d ː kʊ
(rire) Avant l’orage j’ai p.. j’ai pu j’ai pu tuer .. sept sept mouches d’un coup.

7.2 FullyM:

d la dzø ny pɔʃˈy ʋˈɛʁə - tˢɹˈaø vardzaʃː
Dans la forêt j’ai pu voir.. trois écureuils.

9.1 IsérablesF:

dɛʋˈãŋ ə - rˈaːdzə n ɐvˈɛm pɔsˈøy tʊˈa sa mˈotsə h - d  ku
Avant le .. orage nous avons pu tuer sept mouches h.. d’un coup.
h an zˈøɪ j e py je - e posˈø jeːr tre œː - trø vɛrdzˈas
H.. en forêt j’ai pu v.. ai pu voir trois euh .. trois écureuils.

9.2 IsérablesM:

dœʋˈ ɔrˈaːdz ɪ e pɔsˈ kraʒˈa sa mˈoθə d  ku
Avant l’orage j’ai pu écraser sept mouches d’un coup.

10.1 La Chapelle-d’AbondanceF:

-

10.2 La Chapelle-d’AbondanceM:

j la foʁˈe d e py vɛ tʁe - tʁe ekyʁˈœj
Dans la forêt j’ai pu voir trois .. trois écureuils*.
*Le témoin rejette explicitement l’emploi de [vɛʁdˈaʃ] qui selon lui désigne la belette ou l’hermine.

11.1 LensF:

a la forˈeː e pɔʃˈʊp vˈiːʁ trø vɛrzˈaʃɛ
À la forêt j’ai pu voir trois écureuils.

11.2 LensM:

 forˈe e poʃˈ vˈiʁ œː œː trø vərzˈaʃ
En forêt j’ai pu voir euh euh trois écureuils.

12.1 Les MarécottesF:

d la dʒˈyə j e py viːʁ tʁɛ vaʀdzˈaʃ
Dans la forêt j’ai pu voir trois écureils.

12.2 Les MarécottesM:

-

13.1 LiddesF:

d la dzu e pɔʃy ʋɛ tʴː ʋardzˈas
Dans la forêt j’ai pu voir trois écureuils.

13.2 LiddesM:

dəv l rˈɑdzə j e poʃˈy i- emɛtɕɛlˈe sa muˈotsə d ʏn jˈɑːdzə
Avant l’orage j’ai pu i.. écraser sept mouches en une fois.

14.1 LourtierF:

dɛ a dzøː j e pɔɕˈy vɛʁ trɛ vɛʁdzˈæɕ
Dans la forêt j’ai pu voir trois écureuils.

14.2 LourtierM:

ɕɛ frtˈ n  pʃʏ ɕ- ɕɔrtˈi ɪ mwdzˈ  mjë æʋɹˈɪ
Ce printemps nous avons pu so.. sortir les génissons à la mi-avril.

16.1 MontanaF:

-

16.2 MontanaM:

dɛv l ɔ- l ɔrˈaːzɔ e poʃˈup matʃjˈɛ ʃat mˈose d  ku
Avant l’o.. l’orage j’ai pu écraser sept mouches d’un coup.
pø na zuːr i e poʃu vˈiːʁɛ trø vɛrzˈaʃe
Dans la forêt j’ai pu voir trois écureuils.

17.1 NendazF:

dəɹˈ a dz ɪ puʃˈu vˈeːʁə tr - ʒ aʁdzˈaʃ
Dans la forêt j’ai pu voir trois .. écureuils.
deˈã ɔ ɔʁˈɑːdz ɪ pʊʃˈ mɑrɡeˈɑ sø mots d  ku
Avant l’orage j’ai pu écraser sept mouches d’un coup.

17.2 NendazM:

i pʊʃˈ vˈeːʀə - tre ʒ ɑrᵈzˈaʃ
J’ai pu voir .. trois écureuils.
ʃi fʊrtˈ n  pʃ ʃɔrtˈi e modzˈ - øː - a mjɪ œvrˈɪ
Ce printemps nous avons pu sortir les génissons .. euh .. à la mi-avril.
deˈã avˈɛːʃə i pˈüʃʏː ˈaplɐti ʃɑ mʷˈɔtsə d ŋ kʊ
Avant l’averse j’ai pu écraser sept mouches d’un coup.

18.1 OrsièresF:

dvˈ l ɔʁˈɑːdzə l i pɔʃˈy teˈte sa mwˈɔtsø d ø ku
Avant l’orage j’ai pu écraser sept mouches d’un coup.

18.2 OrsièresM:

dəvˈ l ɔʁˈaːdzə l i pʃˈy tʃyˈe sa mwˈɔtsə d  ku
Avant l’orage j’ai pu tuer sept mouches d’un coup.

19.1 St-JeanF:

dəvˈ l ɔrˈɑzə j e pɔʃˈuk œ twɑ ʃɑ mˈɔsə d ŋ ko
Avant l’orage, j’ai pu euh tuer sept mouches d’un coup.
 la zˈoʊ j e pɔʃˈu vˈɛrɛ tre vɛrzˈaʃə
Dans la forêt, j’ai pu voir trois écureuils.

19.2 St-JeanM:

dɛv l rˈɑːzɔ e poʃˈuk œ mɛɡɛlˈa ʃa mˈɔsə d uŋ kɔ
Avant l’orage j’ai pu euh écraser sept mouches d’un coup.

20.1 SavièseF:

dɪˈ ɔrˈadz e puʃˈœ krɑʒˈɑ ʃɑ mˈʊtsʏ d ŋ kɔ
Avant l’orage j’ai pu écraser sept mouches d’un coup.

20.2 SavièseM:

sti fuɹtˈ n m pʊʃˈʊ mˈɛtrɛ fˈuɛ a ɛ - en tsɑŋ ə o mitˈ d avrˈi ɛː mɔdzˈ
Ce printemps nous avons pu mettre dehors à au .. à paître* au milieu d’avril les génissons.
*cf. [ɑlˈɑ  ts] ‘aller paître’, [laɕjˈɛ  tsaŋ] ‘laisser paître’.
dˈ ɔɹˈɑːdze  pʊʃˈʏ dtˈɑə ʃa mˈʊtse d ʊŋ kɔ
Devant l’orage j’ai pu écraser sept mouches d’un coup.

21.1 SixtF:

ɑvˈ k ɪ fah l œʁˈɑðə k lə t nɛʁ vˈœɲˈə d ɛ py ekʁæzˈe hɪ mys - d  kʊ
Avant qu’il fasse l’orage que le temps noir vienne j’ai pu écraser six mouches .. d’un coup.

21.2 SixtM:

-

22.1 TorgnonF:

-

22.2 TorgnonM:

ɪ bətˈɪv lɛ ʃmpɪɲˈŋ œspʁˈ kʲə lɛ rɑːt jʏsˈ pu psy tʁˈɑ dədˈɛ lɑ ɡʁˈŋzə
Ils mettaient les champignons exprès que les souris elles eussent pas pu entrer dans la grange.
ɑdˈŋ e ɪ fezˈiv ʏ bʏtˈɪ l ʃmpɪɲˈ dzˈɔ - ɛspʀˈeː kʲæ lɛ ʁˈɑːtə jˈʏs lo - pʊ pʊsˈy ntʁˈɑ pə œlˈɑ p ɐlˈɑː ɑː ʁɔdzˈe lɛ lœːɑː - lɔ ɡ lɔ ɡʁɑ lɔ ɡʁŋ ɛ lɛ sˈɑɑk du ɡʁŋ ɛ
Alors e.. ils faisaient ils mettaient les champignons dessous .. exprès que les souris eussent alors .. pas pu entrer pour aller pour aller à ronger* les le .. le g.. le grain le grain et les sacs de grain eh.
*[ʁɔdzˈe] cf. roudzé ‘ronger’ (NDPV 1997: 1547)

23.1 TroistorrentsF:

dəvˈ lə lə lœ lø matˈ i pyː ekʁˈɑ- œ ekʁɑzˈɑ sɑ mo- sɑ mˈtsɪ d  ku
Avant le le le le matin j’ai pu écra.. euh écraser sept mou.. sept mouches d’un coup.

23.2 TroistorrentsM:

si  n  py tʀˈːʀe lʊ modzˈ - pe lɑ mi ɐʋʁˈi
Cette année nous avons pu .. sortir les génisses* .. vers la mi-avril.
*[modzˈ] ‘génisse non saillie’ (Bollon 1933: 61).

24.1 Val-d’IlliezF:

dvˈã la plɥˈëzə ɪ pʏː fiʀ krɛvˈa sa mˈøtsᵊ d  kʊ
Avant la pluie j’ai pu faire crever sept mouches d’un coup.

24.2 Val-d’IlliezM:

dʋã l ɔʁˈadzə e py tɥæː ɕa mˈøtɕe d  ku
Avant l’orage j’ai pu tuer sept mouches d’un coup.

25.1 VouvryM1:

d la dʒø ø py vɛːʁ {…} tʁɛː vɛʁdˈasə
Dans la forêt j’ai pu voir .. trois écureuils.

25.2 VouvryM2:

ɑʋˈ la kaʀ i e py twa swɒ mˈotsə d- d  ku
Avant l’averse j’ai pu tuer sept mouches d.. d’un coup.