Comparer

Comparer la carte 35015 avec:

 

Rechercher

Critères de recherche

 

Index

     

Le clitique sujet préconsonantique de la 2e personne du pluriel


parler de

1
Arbaz

Ø

6
2
Bionaz

Ø
1
1

5
3
Chalais

v/
ʋə


2/3
1

4
Chamoson

ʋ//v/
ʋœ

Ø

1/8/2/1
1

1
5
Conthey
ʋʊ
v//

1
1/1/1

6
Évolène

v/

Ø

2/3

6
7
Fully

w/ʋɔ//wɔə/v/w
w/


1/2/1/1/2/5
1/1

8
Hérémence
ʊ/
/ɔ/ᶷ//

2/1
1/7/1/2

9
Isérables
ʋʊ
vo//ʋɔ//v/ʋ/ɔ
3
1/1/2/1/1/1/1
10
La Chapelle-d’Abondance
vu//ᶹʊ
v//ʋɔ
v

2/1/1
1/1/1/1
1

11
Lens

/ɔ


1/6

12
Les Marécottes
vu//v/w
ʋo/w

1/6/3/1
1/1
1

13
Liddes
ʋʊ//ʋ/w/ʊ/
ʋö/ʋ
ʋʏ
ʋ

Ø
1/1/2/1/1/1
1/1
1
1
1

1

parler de

14
Lourtier
/ʋʊ
ʋɔᵊ//ʋ
ʋø

Ø
2/2
1/1/1
1

2
15
Miège
ʊ
v//ʋɔ

1
2/2/2

16
Montana

/

Ø

7/1

1
17
Nendaz
//ʊ
vo/wo/ʋ//ʋɔ/v/ʋ/o/

Ø
1/1/1
2/1/1/1/1/1/1/3/2/1

1
18
Orsières
vʊɑ/ʋʊə
/v/ʋ/w
1/1
1/2/1/2
19
St-Jean

ʋo/ʋ//ʋɔ/v/ɔ

Ø

2/1/14/1/1/2

1
20
Savièse
vu/ʋʊ/ʊ
vo/ʋo/v/ɔ

Ø
1/1/1
1/1/1/2

1
21
Sixt
v//v/ɔ
v

2
1/3/6/3
1

22
Torgnon

v//ʋɔ


1/14/1

23
Troistorrents
/ʋʊ/u/o
vo/ʋo//v/ʋ/
ʋ

Ø
2/1/1/1
2/7/1/1/1/1/1
1
1

1
24
Val-d’Illiez

voɔ
ʋ
/ʋø/ø


1/1/
1
1/2/2

25
Vouvry
ʋʊ
/v

1
2/1


Veuillez cliquer sur

- un symbole de la carte

- une transcription du tableau des formes attestées (ou un chiffre des tableaux de fréquences)

- un énoncé de la liste

pour afficher le clip video correspondant.

Si vous découvrez des erreurs dans cette version «test» de l’Atlas, merci de bien vouloir les signaler à:
andres.kristol@unine.ch.

Liste des énoncés

1.1 ArbazF:

ʃø     pɑʃˈo pə ste nu vʊʒə veʁˈẽ ɑʋo plɪːʒˈɪ
Si vous passez par ici, nous vous verrions avec plaisir.

1.2 ArbazM:

    vˈeɪd ɑ pˈysə ʃy ɑ ʀˈɔtə
Vous voyez la poussière sur le chemin.

2.1 BionazF:

səœ     ʀɪvɪsˈaː lə z wˈɛ vəʀiˈa ka tsˈʊːzɐ
Si vous ouvriez les yeux vous verriez quelque chose.
    pasˈɑːdʏ pɛʁ sˈɛʎɑ - n aʀˈɪ tˈʊʁna lɔ plɛɪzˈɪ dʏ vɔ vˈeːʀə
Si vous passez ici .. nous aurions de nouveau le plaisir de vous voir.

2.2 BionazM:

vˈɑːdə la pˈoʊɕa dəɕˈɪ lɔ tsəmˈœ
Vous voyez la poussière sur le chemin.
ɕə     ʋɔlˈɑd ɑlˈɪ sɪ mtˈɑɲə fɑ ɕə ləvˈɪ dəvˈ kjə vɪɲˈɪːɕə ᵈzɔːo
Si vous voulez aller en haut montagne il faut se lever avant que vienne jour.

3.1 ChalaisF:

ɛ vɔ dɑw tʀɐvaʎˈa ɐ la kmˈunɐ u kwɛ
Et vous deux, vous travaillez à la commune ou quoi?
ʋə lɑŋmˈɑ ʋɔʒ ɑʃətˈɑ pə lɔ fn
Vous vous aimez vous asseoir par terre.

3.2 ChalaisM:

ʃɪ vʒ ɑla ẽ mtˈaɲɛ ɪ fa cʲə v ʋ ləvɪʃˈaːʃ dəvˈaŋ l zɔr
Si vous allez en montagne, il faut que vous vous leviez avant le jour.
kwɛ vʒ ɑtsətˈɑ ɔ ʊː - ʊ marʃeː œː ən abɪtˈʊdɑ
Quoi vous vous achetez au .. au marché en habitude?

4.1 ChamosonF:

ʋ pɑs- ˈəs - sə   pasˈis pœʁ ɛˈk - n vɔ vɛːʁæ æwˈɪ plɪzˈi
Si vous pass..iez .. si vous passiez par ici, nous vous verrions avec plaisir.
dʏʋʁəsˈi  bikjˈɛːʁn vɛʁɐə kaʏk tsuːzɐ
Si vous nettoyiez vos yeux (litt. ouvriez les chassies*), vous verriez quelque chose.
*[bikjˈɛːʁn] ‘chassie de l’œil’ (cf. Évolène bikèrna, FQ 1989: 34, Nendaz bikyrna, Schüle 1998: 221; cf. aussi FEW 8: 469a).
dəmˈaã y bɑtˈæʏm v vʁˈɑe nʊtʁɔ matˈɔ e nʊtʁa bˈɑla mˈatᵃ
Demain au baptême, vous verrez notre fils et notre belle-fille.

4.2 ChamosonM:

ʋɔ ʋˈɑəd ɛ pˈœʏflə sʊ ɔ tsʏmˈ
Vous voyez les poussières sur le chemin?
ʃtˈa ʋ ʋœ m fˈetɐ plɪzˈɪ
Asseyez-vous vous me faites plaisir.
b s     ʋlˈaɐd ɛlˈɑ  mutˈaɲə fo vɔ lvˈɑ dəvˈã dz
Ben si vous voulez aller en montagne il faut vous lever avant jour.

5.1 ContheyF:

d ɔ t ʋʊ vøɲˈe mɪ ʃɔˈ
Dans le temps vous veniez plus souvent.
ʃːë v drˈyːi ɛ ʒ we   vɛrˈe kˈake tsˈuːʒɐ
Si vous ouvrez les yeux, vous verrez quelque chose.
ʃeː tornˈɑː ʃˈøːdə -  v ʁøvːrˈɛ awˈi pfiʒˈi
Si vous retourniez ici.. on vous reverrait avec plaisir.

5.2 ContheyM:

-

6.1 ÉvolèneF:

v vʒ ˈes tɥˈiᶢs aʃətˈa pr tɛːʁɐ
Vous vous êtes tous assis par terre?
vʏndrˈɪs æ knt oᶷra
Vous viendrez à quelle heure?
d ˈatr vjˈazø     viɲˈɪs mɪ ʃɔvˈ
Autrefois vous veniez plus souvent.

6.2 ÉvolèneM:

jø foː kə v vo kukʃiɡʃˈɑːs dɛvã mjeɪnɪˈːt
Il faut que vous vous couchiez avant minuit.
ʃ     wølˈʏ alˈɑ  mntˈaɲə fo ʋ lɛvˈa dɛvn zɔ
Si vous voulez aller en montagne, il faut vous lever avant jour.

7.1 FullyF:

w w ʃʏvœnːi deː di kəˈt kə faʒˈaɪɑ - pˈiʁɛ ɡʁãː
Vous vous souvenez de des histoires que racontait (litt. faisait) .. père grand?
ʃʊ ʋɔ wd alˈɑ nʊ ɐ la mtˈaɲɛ ɪ fo ʃə ləvˈɑ dəvŋ zɔ
Si vous voulez aller en haut à la montagne, il faut se lever avant jour.
ʊwˈɔɐ - wʒɑːt awˈɪ dək mʏdzˈʏvə li ʃøʏʃøʃɐ
Vous .. vous autres avec quoi vous mangiez les saucisses?
wɔə tʁavajʏ ˈytrə ɐ la kmʷˈɔna
Vous travaillez-ti outre* à la commune?
*[ytrə] ‘outre, là-bas’. Adverbe de lieu sans équivalent en français (FB 1960: 360).
d lʏ t w ʋʏɲˈæɛ pjʏ ʃʋˈ
Dans le temps vous veniez plus souvent.
d pʁˈiː - w n mˈʏdzə ʃv
De poires .. vous en mangez-ti souvent?

7.2 FullyM:

v vˈœɪdʏ lɑ pˈœʏʒə ʒ lʏ tsəmˈə
Vous voyez la poussière sur le chemin?
trɒʋˈɑjø ə la kɔmˈnɐ
Vous travaillez-ti à la commune?

8.1 HérémenceF:

ɑw dɛk  ʊ mzɪʃˈi vʊɔ lɔ ɕoɕʏɕˈ
Avec quoi vous mangiez-vous le saucisson?
ʃ   tɔrnˈɑ pɐʃˈɐ per ˈːŋk nə ʃarˈ kntˈœn ᵈ ʊ ʋˈɛːʁ
Si vous repassez par ici, nous serons contents de vous voir.
ʃɪdᵊ v ɲɛɦwˈɛ a martiɲˈɛ
Vous êtes vous nées à Martigny?
ʊʒ ʋʒɪʃˈɑ l ʒ uˈø  ɔ vɛʁˈɛ ..  ɔ vɛːʁˈɛ kak tsʊːʒ
Vous ouvriez les yeux vous verrez .. vous verrez quelque chose.
ᶷ trˈaʎ ɐ lɑ kɔmˈɔnᵅ
Vous travaillez-vous à la commune?
  ʃˈɪdə v tᶝy aʃtˈa p lɔ f
Vous êtes-vous tous assis par terre?

8.2 HérémenceM:

 ɔ ʃˈʏːdə nɛɕwˈɛ a martɪɲˈɛ
Vous êtes-vous nées à Martigny?

9.1 IsérablesF:

ʋʊ ɔʋɔ cjɛ ʋʊ məndʒjˈə o søsøsˈᵏ
Vous avec quoi vous mangiez le saucisson?
vo pɑʃəsˈa pr sˈeɛ   s-  sə vɛrːˈɪɛ avˈɛ - dˈɑwə pleɪzˈeɪ
Si vous passiez par ici on on s.. on se verrait avec .. avec plaisir.
v ʏvrsˈa e z ʊˈi - vɔ - vrːa kʃ tsˈuːzɑ
Vous ouvriez les yeux .. vous .. vous verriez quelque chose.
tɕ ʋɔ tsᵊtˈaː ʋoː  fˈɛerʏ də kotˈoma
Que vous achetez-vous en foire d’habitude?
tsᵊtˈaː vo  saʋˈ
Où vous achetez-vous le savon?
dəmˈᵑ ø bɑtˈemɔ ʋ vɛrːˈɛɪj œ - ɔ f- ʔə ʋotrə fɪs - ʋʏ fˈis ᵊ pwi eː ə ɒ vˈɔtrə mˈatᵊ
Demain au baptême vous verrez euh .. le f.. euh/le vôtre fils .. votre fils et puis euh la vôtre fille.
ø vy tŋ œː  ɔ ʋɪesˈɪ ʋʊ tan də nˈɛe kjə ˈɔra
Autrefois euh vous voyiez-vous tant de neige que maintenant?

9.2 IsérablesM:

-

10.1 La Chapelle-d’AbondanceF:

vu vˈivə sɔvˈ vᵊtrˈa ɡʁã mɑʀ
Vous voyiez souvent votre grand-mère?
ᶹʊ mðˈidɛ sɔvˈ d la fɔndˈɔʊ
Vous mangez souvent de la fondue?
v məðˈɪv ɔʋoɪ kɛ l ssisˈ
Vous mangiez avec quoi le saucisson?
vdʁˈæ ɐ kt æʁ
Vous viendrez à quelle heure?
tʁə ku ʋɔ vnˈivɛ plø sɔvˈ
Autrefois vous veniez plus souvent.
s   pɑsˈɑvɔ pɛʁ ˈtʃjə  v- nɔ vɔ ʁvɛʁˈ avɛ - ˈɛ plezˈi
Si vous passiez par ici, on v.. nous vous reverrions avec .. avec plaisir.
otʁəfwˈɑ v vivˈ tˈɑn œː - ɑtˈn d næː km wa
Autrefois vous voyiez tant euh .. autant de neige comme aujourd’hui?
    vɔ sɔvnˈivə dɛ ð d z istwaʁˈɛ d ʋutʁõ ɡʁã pɑpˈa
Vous vous souveniez des des histoires de votre grand-papa?
    tʁɑɐijˈi v lɐ kɔmˈʏ- wˈna
Vous travaillez-ti vers la commu.. une?

10.2 La Chapelle-d’AbondanceM:

vˈæde l- lɑ pɑfl- la pœfˈɛʁ ɕʏ l ʃ- ɕy l vɛɡʁ - ɕy la ʁˈɔta
Vous voyez l.. la pass.. la poussière sur le ch.. sur le {..} sur la route?

11.1 LensF:

vɔʒ ˈeh twˈøs aʃtˈa pɛr tˈɛːʁæ
Vous vous êtes tous assis par terre?
də prˈoː  ɔ mʒjˈ ʃɔˈɛŋ
Des poires vous mangez-vous souvent?

11.2 LensM:

-

12.1 Les MarécottesF:

vˈuʊ ɑwˈɪ lʏ kə vu mdʒˈɪəva la ʃœʃˈʏʃː
Vous avec quoi vous mangiez la saucisse?
vʊʒ ˈeːtə tɥɪ ʃətˈʊ pə tˈɛʏʁ
Vous vous êtes tous assis par terre?
ʃʏ vʊʒ œvʀˈiʃa lɪ ʒ ətɡˈejɪ - v vɛʁˈa kɛkˈə tsˈuːʒə
Si vous ouvriez les yeux* .. vous verriez quelque chose.
*[ətɡˈejɪ] employé uniquement dans les sens figurés: ‘voir clair, regarder attentivement’ (http://www.patoisvalleedutrient.ch, s.v. ètingëlye).
d ˈɔtʁʏ kʊ vɲˈɛvɑ plʏ ʃɔvˈ
Autrefois vous veniez plus souvent.

12.2 Les MarécottesM:

w m fɑʀˈɑ pleʒˈi də ʋʊ ʃətˈɑ ˈcjə
Vous me feriez plaisir de vous asseoir ici.
ad dʁmˈiːʀ ɐlˈɑ dəv miənɥˈe ʃə ʋo ʋɔlˈɛ fˈeːrə bˈæɛ
Alors dormir allez avant minuit si vous voulez faire bien.
w vˈɛːde la pˈœøfɐ ʃy ly tsəmˈ
Vous voyez la poussière sur le chemin.

13.1 LiddesF:

sʏ ʋʊ ˈyʋrɪː ᵈli ʑ ɥˈɛ - ʋö ʋˈaʁˈi kˈɔcʲ bˈaɟɪ - ʋʊ ʋaʁˈɛe kˈɔːcʲɛ bˈaɟ
Si vous {ouvriez / ouvrez} les yeux .. vous verriez quelque chose* .. vous verrez quelque chose.
*bâga ‘chose, objet’, frè ktyè bdyè ‘faire quelque chose’ (GPSR 2: 189).
tˈɔʶnːɔ pasˈɪ pər ˈëɛɲcʲ - nʊ wo ʁʋaʁˈ wʏ plezˈi
Si vous repassez par ici .. nous vous reverrons avec plaisir.
ʋ ʋẽndʴˈɛ a tɕjˈẽnt ˈœʏɹa
Vous viendrez à quelle heure?
w trɐɑjˈɛ a la kʊmˈʊəna
Vous travaillez à la commune?
mɔm bjɔː fʏ l ə kˈɔːko - fʊdɹˈɛɪ k   l ʋijiɦˈi
Mon beau-fils {il/c’} est quelqu’un .. il faudrait que vous le voyiez.
py ˈɪst ʋʏ ʋɪɲisɪ- ʋɪɲˈi pj ɕɔʋˈ
Autrefois vous veni.. vous veniez plus souvent.
dəmˈ y bɑːtˈemɔ ʋ ʋaʁˈɛe - nˈõːtɹa - nˈõntɹɔ bˈuːbʊɔ - ɛ nˈõntɹa bˈɛla fʏðᶦ
Demain au baptême vous verrez .. notre .. notre fils .. et notre belle-fille.
    ʋoz it ʃɛtˈo pə tˈɛːʁa
Vous vous êtes assis par terre?

13.2 LiddesM:

s  ʊ wɔlɛ alˈɛ {ɛ} la mtˈaɲ ɔ fʊː wɔ ləvˈi dɛvã dzɔ
Si vous voulez aller (à) la montagne il vous faut vous lever avant jour.
ʋ vˈəɪdə la pˈøθɐ sʏ lə tsəm
Vous voyez la poussière sur le chemin.

14.1 LourtierF:

dəmˈ y bɑtˈɑːm vaʁˈɐɛ ʋɔt- vtɹ bˈuːbə e vtæ bˈœla bˈubæ
Demain au baptême vous verrez vot.. votre fils et votre belle-fille.
ʋʊ ʋʒ ˈitʏ twˈœtə mətˈy bɑ pə tˈɛːʁɐ
Vous vous êtes toutes mises en bas par terre?
ʃə ʋɔᵊ tɔʶnɑ paʃɑ paʁ ʃə - nø ʃɛeë - nə fɐeë plɛʒɪ d ʋ tɔʶnɑ jɛːʁ
Si vous repassez par ici .. nous serions .. il nous ferait plaisir de vous revoir.
d  t ʋø ʋʏɲˈ pjʏ ʃɥɛ
Dans le temps, vous veniez plus souvent.
k ɛ t kʏ     wəz adzətˈɑːɔ y maʁtɕjˈɛ - maʁtɕja - dɛ ø t
Qu’est-il que vous vous achetiez au marché .. marché .. dans le temps?

14.2 LourtierM:

ɕʏ ɒla ã mtˈaɲ ɪ ʋʊ fː - foː wɔ ləʋˈɑa djã k faʒɪɕø dz
Si vous allez en montagne il vous faut .. il faut vous lever avant qu’il fasse jour.
ʋ vˈaɪd a pˈœøθlɐ s  tsəmˈ
Vous voyez la poussière sur le chemin.

15.1 MiègeF:

ʃʏ v ʊrˈ lɛ ʒ ʏˈɛs v virˈɛ kakɛ tsʊʒɐ
Si vous ouvriez les yeux, vous verriez quelque chose.
dɛv vnɪtˈɑ bɔkʊ pj ʃvˈŋᵏ
Autrefois vous veniez beaucoup plus souvent.
ʋɔ kɔntˈa ɐlɐ drumˈi dv mɪnˈɪt
Vous devez (litt. vous comptez*) aller dormir avant minuit.
*L’emploi de kontá ‘compter’ dans le sens de ‘devoir, falloir’ est caractéristique pour les parlers du district de Sierre (cf. GPSR 4: 227).

15.2 MiègeM:

ɑʃətˈɑ vɔː  ʊ mə fˈeːtɛ vɛrɡˈɔɲɛ dɛ rəʃtˈa drɪːs ʃɪ vu ple ɑʃətˈɑ vɔ
Asseyez-vous vous me faites vergogne de rester debout s’il vous plaît asseyez-vous.
v vˈiːdə laː - pʊɕɪʏˈɛrʏ k i a ʃœ l- ʃə l tsəmˈ
Vous voyez la poussière qu’il y a sur le.. sur le chemin.
vɔh - ʋɔ trɑʋj æ lɐ kʊmˈna
Vous, vous travaillez à la commune?

16.1 MontanaF:

ʃʏ vɔ alˈa a l mntˈɑɲə dœvˈœ - fɑː kʏ vɔ lvɪʃˈa dəvˈ lɔ zɔr
Si vous allez à la montagne, vous devez .. il faut que vous vous leviez avant le jour.
œnˈẽŋ a kŋtʃj ˈuːra
Vous venez à quelle heure?
m - lœ ʒˈdrə j e kˈaːrkˈ - fudrˈi kə     lɔ vɪʃˈa
Mon .. mon gendre c’est quelqu’un .. il faudrait que vous le voyiez.

16.2 MontanaM:

vɔʒ ˈehɛ tʏs ɐstˈa p lɔ fɔn
Vous vous êtes-vous tous assis par terre?

17.1 NendazF:

dʏ pøruwˈe mʏndʒʲə v ʃɔˈ
De poires vous mangez-vous souvent?
ʏnˈi paːmɪ wɪ pamɪ vɔə vˈeɛʁ
Vous venez plus je veux plus vous voir.
ʃʏ  ʊ waʃˈɐ ːʒ wœʟ vɑʁˈæ kɑæk sˈuoʑ
Si vous ouvriez les yeux, vous verriez quelque chose.
mɔm bjo fɥɪɕ  kˈɑk fdrˈe k ʋ ɔ wɛəʃˈɑ
Mon gendre est quelqu’un il faudrait que vous le voyiez.
dəmˈ ʊ bɑtˈeːm ʋɔ væʁˈe  - o matˈɔŋ ɛ ɐ bˈa fˈølɐ
Demain pour le baptême vous verrez le .. le fils et la belle-fille.
vo ɑwə dɛk v mʏndʒʲˈø  ɕɔɕɪsˈɔ
Vous, avec quoi* vous mangez le saucisson ?
*dèquye, prn. interrogatif ‘que, quoi ?’ (Praz 1995: 643).
drʊ  t ʋ vëøʃˈɪ tn də nˈɛɪ kə ˈɔːrɐ
Dans le temps vous voyiez-vous tant de neige que maintenant.
ɪ φo k  o wˈɑʃɑ drʏmˈɪː deˈ miːnˈe
Il faut que vous alliez dormir avant minuit.
ʃ   paʃˈɐ pər ˈːkə no vɔʒə ʁvəʁˈŋ - ɐvˈɔ plëʃˈi
Si vous passez par ici, nous vous reverrions ..ons avec plaisir.

17.2 NendazM:

i fo kə wo wˈaʒə- kə vo wɑʒəʃˈɑ də plɐ deˈ minˈe
Il faut que vous all.. que vous alliez de plat avant minuit.
vo veːd ɑː pˈöüsə p eː ʋˈɑːjæ
Vous voyez la poussière par les voies*.
*Les attestations de chemin sont rares ou nulles à V Isér., Nend., Conth., dans distr. Sion, à Ayent et Hérém., où le mot normal pour désigner un chemin est voie, parfois aussi charrière (GPSR 3: 481).
ʃ uʃˈ feː - enˈa  əʒˈɔʊnɔ - ʋ- ʋo ʋˈeɪdə - e drˈɛj - e drˈɛɪ pɔr ɛnˈɑ - nyˈŋs
Si j’étais fait* .. en haut en Veysonnaz .. v.. vous voyez .. c’est pentu .. c’est pentu pour (aller) en haut .. nuance.
*ítre fé ‘être né’ (Schüle 1998: 60); [uʃˈ] ‘eusse’: le parler de Nendaz utilise les mêmes formes [ʃeɪ] (habuisset) pour le subjonctif présent des paradigmes d’«être» et d’«avoir» (Praz 1995: 652).
lɑ pə tɔt e famˈœləː e fɑʒ  muɲˈa - pwɛt əː ʃ ɪ pɑ ʃnt- kˈumʊ  o pɑʃˈa  - a traˈe dʊ ʋeˈaːz  ʋwɛtˈʏːrə -     pweɪ pa ʃntˈy  - o ʃn di buɲˈœ - atrəmˈ ʃʏrəmˈã k o ɑrˈɑ ʃntˈʏ ʊ ʃn dɪ buɲˈæ
Là dans toutes les familles euh on fait (litt. ils font) les beignets .. et puis euh si vous avez pas sent.. comme vous passez en .. à travers du village en voiture .. vous pouvez pas sentir .. l’odeur des beignets .. sinon sûrement que vous l’auriez senti l’odeur des beignets*.
*«On fait les beignets (merveilles) chaque année à l’Assomption» (Praz 1995 : 87 s.v. bûgnë, bougnë).

18.1 OrsièresF:

m bjo fø l ɛ kɑkˈ fʊdʁˈe k ʋʊə l vjɪsˈ
Mon beau-fils c’est quelqu’un. Il faudrait que vous le voyiez.
sʊ wz yvʀəsˈeɪ ʎɪ ʒ uˈa vɛːʀˈeɪ kake tsːzə
Si vous ouvriez les yeux, vous verriez quelque chose.
v vendʀˈæ æ kẽt ˈœʏʁə
Vous viendrez à quelle heure?
dəm matˈ ʋ vɑːʀˈai nˈtʀː - ɡaʀsˈø -  nutʀɑ bˈla fˈʏdːə
Demain matin vous verrez notre .. garçon .. et notre belle fille.
w pæɕˈɑvəɪ pəʀ ˈɛcʲə nɔ w vɛːʁˈ awˈy plæɪzˈi
Si vous passiez par ici, nous vous verrions avec plaisir.

18.2 OrsièresM:

vʊɑ vˈæedə lɑ pˈœøf k ij  sy lœ - sy lʏ tsəmˈ
Vous voyez la poussière qu’il y a (litt. il est) sur le .. sur le chemin?

19.1 St-JeanF:

ʋo vʒ ˈeʰ tyt aʃʏtˈɑ pœ l- pɛ lɔ fɔn
Vous vous êtes-vous tous assis par l.. par terre?
vʌʒ ʃɔvɛnˈẽ di ʒ - n- di kˈnte kʲə ʀɑkõntˈɑvɛ li ɡrm pɑpˈa
Vous vous souvenez des .. n.. des histoires que racontait le grand-papa?
ʋɔ tɹəvaʎə ʋɔ  lɑ kumˈuna
Vous travaillez-vous en la commune?
dmˈŋ  batˈɛm v vɛrˈɪ nɔtr fʏs ɛ nˈuɦra beʟ fɛ- bˈɛlɑ fɪʟ
Demain au baptême vous verrez notre fils et notre belle fi.. belle-fille.
 ɔ vnˈẽ ʒˈamɪ plu me jə vwɪ pɑmi vɔ vˈɛrːɛ
Vous venez jamais plus plus .. je veux plus vous voir.
faɛ cɪ     vœːʒʃˈɑ drmˈɪŋ dɛvˈan mjɛnˈei
Il faut que vous alliez dormir avant minuit.

19.2 St-JeanM:

ɕʏ v kntˈɑː alˈa a la mntˈaɲ dvˈɑ - kntˈa vɔ lɛvˈa dvˈã zɔr
Si vous devez* aller à la montagne vous devez .. vous devez* vous lever avant jour.
*L’emploi de kontá ‘compter’ dans le sens de ‘devoir, falloir; avoir l’intention’ est caractéristique pour les parlers du district de Sierre (cf. GPSR 4: 227).

20.1 SavièseF:

ʃ  ɔ vˈɑɐd inˈɑ mntˈaɲɪ fˈɔʊ kʏ vu vuʒə ʊˈɪʃʏ də b matˈ
Si vous allez en haut à la montagne il faut que vous vous leviez de bon matin.
 ˈɑːdzo ʋʊ ʋʏɲˈ mˈe ʃuˈæ
Autrefois vous veniez plus souvent.
ɑ iː bjo fʏs l  kˈɑːkŋ - fɔdʴˈi bj kʲɛː - kɪ  ʊː fɑʒˈʏʃə ʃɑ kɔɲɛʃˈs
Ah mon beau-fils c’est quelqu’un .. il faudrait bien que .. que vous fassiez sa connaissance.
a ɪ fɔ kə vo ʋˈɑʒɪʃə drumˈi dɪˈŋ kəː - dɪˈɐn dydʒ ˈuːɹ - deʋɑn dɪˈɐn dydʒ ˈʏə d ɑː nˈɛɪ
Ah il faut que vous alliez dormir avant que .. avant douze* heures .. avant avant douze* heures de la nuit.
*Pour [dydʒ] ‘douze’ cf. ddze ‘douze’ > dódjy, Favre-Ballet 1960: 214.
uvɹˈɪʃ eː ʒ ʏˈø ʋo ʋœɹˈɪ o mw kɑk tsˈɔʊʒɐ
Ouvriez-vous les yeux, vous verriez au moins quelque chose.
v ʋɐd ntʃˈj o mëdʏsˈ
Ah vous allez chez le médecin.
ɑː  ɔ pɑʃˈɪʃʏ pɛ la nʊ ʋoʒə vər- rˈvɛr ɑwˈe plˈɪʒi
Ah vous passiez par ici, nous vous ver.. reverrions avec plaisir.
dəmˈ  bɑtˈeːmœ n -     vərˈɪ ː bjo fʏs ɐ bˈɑ fˈɪˡᵊ
Demain au baptême nous .. vous verrez le beau-fils la belle-fille.

20.2 SavièseM:

-

21.1 SixtF:

ʋ rɑplˈa k l ɡr pɑr və raktˈav ʊ z ɪstwˈaʁ a lə veʎˈa
Vous vous rappelez quand le grand-père vous racontait les histoires à la veillée?
e vo v trœvɐʎˈɪ a la kmˈʊnɐ
Et vous, vous travaillez à la commune?
rvdʳˈɪ pɑ φðɪ møː - v pamˈe v vɪ
Vous reviendrez pas vers chez moi .. je veux plus vous voir.
v vɛdrˈe a kt ˈɔræ
Vous viendrez à quelle heure?
voː av k k  ɔ məðiˈa ʎ dəlˈe ð l tː
Vous avec quoi que vous mangiez l’andouillet dans le temps?
 se momˈ j ɑvjˈ - lʊ trœpˈe le ne- nytra mɑ- fˈ nytrʊ parˈ - alˈav fɑʁ l frɥɪ j œ aʋ le bˈeːθə lə bˈyːʁ e alˈav  mtˈaɲ kə - ʊ v dɛṿ kʊɲˈɛtrə s
En ces moments ils avaient .. les troupeaux les ne.. notre mè.. enfin nos parents .. allaient faire le fromage c’est avec les bêtes le beurre et ils allaient à l’alpage que .. euh (?) vous devez connaître ça*.
*L’énoncé complet est disponible à la carte 23040 «notre».

21.2 SixtM:

trœvøʎˈid ɐ lɐ kmˈnə
Travaillez-vous à la commune?
t v tɥɪ astˈa par - pe tˈrɐ
Êtes-vous tous assis par .. par terre?

22.1 TorgnonF:

ɪŋcˈjø vɛjˈɪːvɪ teː bjn dɛ nˈɛ kɔmˈŋ ˈa
Autrefois vous voyiez-ti autant de neige qu’aujourd’hui?

22.2 TorgnonM:

v vˈɛɪdə lɑ pˈuːsɐ - du tsəmˈɪ
Vous voyez la poussière .. du chemin.
tʁɑvɑʎˈe ẽ komˈøã
Vous, vous travaillez en commune?
l z ˈuːʎɛ - pə tʀavalˈɪɛ laː lɑ lˈɑ - jœʏ cʲɔ ʋɔ ləz ɑtsətˈuːd
Les aiguilles.. pour travailler la laine .. où est-ce que vous les achetez?

23.1 TroistorrentsF:

v svn dɥ - de z istwˈɑʁ kəː lʏ ɡʁã paʀeː ʀa- ə - ktˈavɛ
Vous vous souvenez des .. des histoires que le grand-père ra.. euh .. racontait?
ʋʊ vn ɐ kt øʁɑ
Vous venez à quelle heure?
sə vz ovʁˈa luː z ɥ vo vɛʁˈɪ ɑnəsˈatɕj
Si vous ouvrez les yeux, vous verriez quelque chose.
*[ɑnəsˈatɕj] ‘quelque chose’, cf. GPSR 3: 267 s.v. chak.
dm ø batˈmɔ vɛʀˈɑ nʊtʀɔ - fis -  nʊtʀɑ bɐlɐ føð
Demain au baptême vous verrez notre .. fils .. et notre belle-fille.
 jˈaz ɛskə v ʋæjˈɑʋɐ tã də nɑ kəː la ɪ ɑ vwˈʁɑ
Autrefois est-ce que vous voyiez tant de neige qu’il y a maintenant?
ʋ pɐsˈa pɛʁ ˈcʲə nɔz əʀˈin dø pʎzˈi a vɔ ʀəvˈɛ
Si vous passez par ici, nous aurions du plaisir à vous revoir.
m ʒdʁə l ɛ nə s ʏ - kakˈ  vodʁˈi b kə l kɲˈɛsɑ
Mon gendre il est une s.. u.. quelqu’un je voudrais bien que vous le connaissiez.

23.2 TroistorrentsM:

ʋɑ ʋo bɑjhˈe hʏh - ʊ telefˈɔn  u pwˈɑde telefɔnɛ œ pʁezidˈ s o l tʁoʋˈa
Je vais vous donner h (rire) .. le téléphone vous pouvez téléphoner au président .. si vous le trouvez ..
ə pːwɑ - diː - tʀɛtɔʁˈ vöz aja lɑ ʁˈota k pɑʁtəʁə sʏ mɔʁdzˈ - m ʋo pwade ktʏnʏˈæ - e ɑʁvˈa sʏ lɑ vö ð øʎiˈe
Et puis .. depuis .. Troistorrents vous avez la route que partira sur Morgins .. mais vous pouvez continuer .. et arriver sur Val-d’Illiez.
s wɔz alˈa a la mtˈaɲ e fo ʋʊ - k   ʋ leʋˈæːjˈæ - dəvˈã lᵊ dzo
Si vous allez à l’alpage il faut vous .. que vous vous leviez .. avant le jour.
sə fe k l  l pʀˈəmjɛ ʋəlˈadzo so ʋ pɑʁlˈa d la v d lɪjˈe - e le l pʁˈəmjɛ dø ʋʏlˈaːdz l e tʁetɔʁˈən
Cela fait que c’est le premier village si vous parlez du Val d’Illiez .. et là le premier des villages c’est Troistorrents.
fˈodə ptˈekʲɛ ntˈa k ʏn ˈætʁʏ kuː ʋuz ɑlɑ pa  ʋɑlˈɑ lə djez ne d maː - ə ə se     kpˈaʁa ʋe ntjɛ - m a də ə - le ɐtdˈe n- n atʁɑ fˈeita k sa s pase dˈɪɕ  ʋɑlˈɑː ɛ ɪ də pətˈecjə l we desˈːbʁ
Il faudrait peut-être noter qu’une autre fois vous allez pas en Valais le dix-neuf de mars .. euh si vous comparaissez vers en chez (nous) .. il m’a dit .. là attendez u.. une autre fête que ça se passe ainsi en Valais? .. ah j’ai dit peut-être le huit décembre*.
*Le passage complet dont provient cet extrait a été publié par Kristol 2010c: 79.

24.1 Val-d’IlliezF:

sə vʊz alˈɑ ɑ lɑ mõtˈaɲ fɔdrə pr ʋo bɑdˈæ dv k fɑts sˈɑtsə dzø - fas dzø
Si vous allez à la montagne, il faudrait bien vous mettre en marche* avant qu’il fasse soit jour .. fasse jour.
*abad (6°) v. intr. ou réfl. ‘se mettre en marche, prendre sa course’ (GPSR 1: 30).
 ɔ pɑsˈɑ pɛʀ ˈtɕʲə bɛ  ʋʊ tɔʀnəʀˈɑ ʋɛʀ ɑwˈi plizˈ
Si vous passez par ici, eh bien on vous reverra (litt. tournera voir) avec plaisir.
ʋø mdjˈiəʋ ɔʋˈʏ k l sosɪsˈ  jˈadzɔ
Vous mangiez avec quoi le saucisson autrefois?
 ø vl vn ɐ kt ˈœʁa
Vous voulez venir à quelle heure?
ɛ ʋ tʁɑʋɑjˈə ə - tʁɑʋˈɑðə ɑ lɐ kʊmˈynɑ vo
Et vous travaillez euh .. travaillez à la commune vous?

24.2 Val-d’IlliezM:

vˈœde la pˈøːsɐ sy l tsmˈː
Vous voyez la poussière sur le chemin.
 ɛ tʁɑʋœj  ə - ʋø tʁɑvɑʎˈe  lɐ kmˈnɐ
Euh travaillez-vous euh .. vous travaillez en la commune?

25.1 VouvryM1:

fo kə z œː - vʊz ə ː vɔ ʃˈʏɕɛ - køʏtʃˈjɐ devˈ midzˈo ə dəʋˈ ɐ minˈe
Il faut que z euh .. vous euh vous vous soyez .. couché avant midi euh avant la minuit.
v ʋlˈɐ ala am fo vʊ ləa dəvˈ l dzo
Si vous voulez aller en haut, il faut vous lever avant le jour.

25.2 VouvryM2:

tsiʀˈavɛ mə mɛ wɛ feʁ si ʋʊ vʊˈɛ lə - w la fˈere ʋelˈa a du z ã u bw trɛ z ã
Tsirave m.. moi je veux faire, si vous voulez le .. je veux la faire vêler à deux ans ou à trois ans.