Menu

Comparer

Comparer la carte 23034 avec:

 

Rechercher

Critères de recherche

 

Cartes

«Ses»: le possessif pluriel de la 3e personne du singulier


Fermer

Veuillez cliquer sur

- un symbole de la carte

- une transcription du tableau des formes attestées (ou un chiffre des tableaux de fréquences)

- un énoncé de la liste

pour afficher le clip video correspondant.

Si vous découvrez des erreurs dans cette version «test» de l’Atlas, merci de bien vouloir les signaler à:
andres.kristol@unine.ch.

Liste des énoncés

1.1 ArbazF:

ɑ ʃˈnɑ kjə vŋ vʁeɪ tʃɥ  fɹɑːr  ʃɥˈœrə
La semaine que vient, elle verra tous les frères et sœurs.

1.2 ArbazM:

ː mŋ trˈembl
Les mains tremblent.

2.1 BionazF:

mˈama ɡʀã atsətˈɑɛ pɑ lø kʊtɪʎˈ - le fəzˈɑ ʎœ
Mère-grand achetait pas les robes .. elle les faisait elle-même (litt. les faisait elle).

2.2 BionazM:

ɪ pˈʊːrtə lo ɕm pˈeɲ sʏ lø z ɪpˈɑːlɛ
Il porte le sien petit sur les épaules.

3.1 ChalaisF:

-

3.2 ChalaisM:

ʃɛ mˈan trˈɛŋmblə
Ses mains tremblent.
ɪ pˈʊrtœ ʃõːŋ ptik ʃu lœ ʒ ʃjˈɛbl
Il porte son petit sur les épaules.

4.1 ChamosonF:

a sᵊnˈn kʲə vˈɛ vɛʁˈ tɔ fʀɑr e si soˈaɛʀ
La semaine que vient, elle verra tous ses frères et ses sœurs.
ɕɪ maã - e mɑ tʁɑm
Ses mains .. les mains tremblent.

4.2 ChamosonM:

mœ maː ɡrã meʁ l adzə- l adzətˈɑɐ pɑː ɛː z ɑːjˈ ɛ faʒˈɛ t mˈimə
Ben* ma grand-mère elle ache.. elle achetait pas les habits elle faisait tout même.
*[mɛ] (et variantes) est un marqueur d’ouverture fréquent chez le témoin de Chamoson.

5.1 ContheyF:

a ʃnˈãnə cœ v - e vʀːˈɛː tɥiː ɛ frɑːr ɛː ʃwˈæjrɐ
La semaine que vient .. elle verra tous les frères et sœurs.

5.2 ContheyM:

ʃɛ maˈã e trˈɛːpf
Ses mains elles tremblent.
ë pˈʊʁt ʃŋ ɡɑmˈɛ ʃy ɛ ʒ epˈoːᵊ
Il porte son gamin sur les épaules.

6.1 ÉvolèneF:

lɛ ʃˈawə mˈaãʃə lø krˈʏbl
Les siennes mains elles tremblent.
la ʃnˈãna k vỹ lʏ vɛʁˈe tʃɥi le ʃj frɑr ə tˈtə l ʃˈʊrᵊ
La semaine que vient elle verra tous les siens frères et toutes les sœurs.
lʏ mˈɪ mˈaʁ ɡrˈʊʃɐ l astˈavə pa l vøʃjˈurə - l l koʒˈek jɛ mˈima
La mienne grand-mère elle achetait pas les habits .. elle les cousait elle-même.

6.2 ÉvolèneM:

lɛ m - ʃˈawɛ mˈŋʃə lø krˈʏbʎɛn
Les m .. siennes mains elles tremblent.
jʏ pˈɔːrt l ʃjo mɛjnˈoː dˈθy ø ʒ øʃjˈblɛ
Il porte son enfant sur les épaules.

7.1 FullyF:

la ʃynˈãnə tɕy vˈ - i vaʁ tɕɥi li fʁɒʁ ɛ li ʃwaɛʁᵊ
La semaine que vient .. elle verra tous les frères et les sœurs.

7.2 FullyM:

çœʏ m ə ɛ - ɕi m trblã
Ses mains euh .. ses mains elles tremblent.
ɪ pˈʊrtə lø pʏtjˈu ʃy lɪ ʒ ɛpˈɒlɐ
Il porte le petit sur les épaules.

8.1 HérémenceF:

la ʃnˈana ke ẽŋ vɛʁˈɛ tɥik ə frɑr ɛ ʃwɛr
La semaine que vient elle verra tous les (=ses) frères et sœurs.

8.2 HérémenceM:

d ˈɑtrə kʊ ɲɔ atsətˈɑɛ də vrɔmˈɑdzɔ - tɔ lɔ mˈɔndɔ faʒˈɛʏ mˈmɔ  frɔmˈɑzə ɛː ʃɛ mˈɔtː
Autrefois personne achetait de fromage .. tout le monde faisait même son fromage et ses tommes.
lɛ mŋ trˈəbl
La les mains tremblent.

9.1 IsérablesF:

ʃʏ mãŋ trˈɛmblɔ
Ses mains tremblent.
i mrᵊ ɡrŋᶢ iː - l ɐtstˈaʋə pa ɛ z aːlˈ fazˈɛe mˈɛːmɑ
Ma grand-mère e.. elle achetait pas les habits elle (les*) faisait même.
*Pour l’omission du pronom régime cf. Marzys 1964: 57-58.

9.2 IsérablesM:

e jøː ɬɛm bˈɪʃɛ - fojˈe awˈɐ ʃə dɔˈ
J’ai vu cinq biches.. fuir avec ses1 (=leurs) petits2.
1Le parler d’Isérables utilise «son, ses» également comme possessif de la pluralité «leur, leurs» (cf. GPSR 3: 601).
2[dɔˈ] ‘petit des animaux’ (cf. GPSR 5: 829-32 s.v. dolent II.4).
ɛ maŋ i trˈɛmbl
Les mains elles tremblent.

10.1 La Chapelle-d’AbondanceF:

la snˈna k vː ː vɛʁˈɛ tjə {...}əl vɛʁˈɛ tɥøt su su fʁɑʁ ɛ sɥœʁ
La semaine que vient on verra tous {} elle verra tous ses ses frères et ses sœurs.
ma gʁ mˈɑːʁɛ n aθtˈɑvɛ pa su z ˈɑːj lːu kɔzˈaɪ ja mm
Ma grand-mère n’achetait pas ses habits, elle les cousait elle-même.
la ʒyp tˈmbə ʒyskˈə dsu le ʒənˈɛː
La jupe tombe jusque dessous les genoux.

10.2 La Chapelle-d’AbondanceM:

a ma ɡrã mˈɑʁ n aθͭa pwɔ ʃə z ɐbˈi lu kwzˈaɛ jə memᵊ j -me ɕa ma ɡrã mˈɑʁᵊ mə ʁapel pɑmɛ - pɑ m ʒ e pɑ vy feʁ pɑ vy fˈeʁə sæ
Ah ma grand-mère n’achetait pas ses habits, elle les cousait elle-même elle .. mais ça ma grand-mère je me rappelle plus .. plu.. j’ai pas vu faire pas vu faire ça.
lɛ mã trˈãᵐblᵊ l mã trˈãmblᵊ wɛ
Les mains tremblent les mains tremblent ouais.

11.1 LensF:

la ʃʏn- œ wɪː - la ʃnˈana cjɛ ŋː - ʎɛ œ - wa vˈiʀ tɔ l frar ɛ ʃwˈrə
La sem.. euh oui .. la semaine que vient .. elle euh .. va voir tous les frères et sœurs.

11.2 LensM:

ø merɛ ɡrˈãntə v- øː ɐ n atsɐtˈaə pa lœ dra 
fa- œ œ lɐ lɐ l faʒˈi ʎ mˈɪmɔ

La mère-grand v.. euh .. elle en achetait pas les habits .. elle fais.. euh euh elle la la les faisait elle-même.

12.1 Les MarécottesF:

l a mtˈy l eɛfˈaŋ ʃy lɪ ʒ əpˈoːl
Il a mis l’enfant sur les épaules.

12.2 Les MarécottesM:

pˈɔːʁt l ɡamˈ ʃ lɪ ʒ pˈːəl
Il porte le gamin sur les épaules.

13.1 LiddesF:

ᵈli mãn də tɹˈːbl
Les mains elles tremblent.

13.2 LiddesM:

œː ma mˈɪrə d astˈɑʋə pɑ lɪ z ɑdˈ də lɪ fazˈe mˈima
Euh ma mère elle achetait pas les habits elle les faisait même.

14.1 LourtierF:

-

14.2 LourtierM:

 pɔrt ø kʶw ɕʏ ʒʏ ʒ epˈoːʋɛ
Il porte le petit sur ses épaules.
 mˈɛʲe mɪɹ ɡɹã ɐdztˈɑə pɑ  ʑ ɑːlˈ i cjˈøʑɛ mˈɛmæ
La mienne mère-grand achetait pas les habits elle cousait même.

15.1 MiègeF:

la ʃnˈanɐ ke vjɛˈkɔntˈ vɛrˈə tɔ l fraːr e le ʃɥˈɛrɛ
La semaine que vient elle a l’intention* de voir tous les frères et les sœurs.
*[kɔntˈ] cf. compter, kont ‘avoir l’intention, devoir’ (GPSR 4: 227).

15.2 MiègeM:

pˈʊrtə lø ɡamˈ ʃʊ le ʒ ɕˈɛbl
Il porte le gamin sur les épaules.

16.1 MontanaF:

pˈuːrt lɔ ɡɑmˈẽᶦŋ dɛʃˈʊp lɛ lëɛ ʒ ɛfˈaːl
Il porte le gamin sur les les épaules.

16.2 MontanaM:

l mãŋ a lɥik trˈemblɔn
Ses mains (litt. les mains à lui) tremblent.
pˈʊrtə ʊŋ ɡamˈën dɛʃˈʊ lɛ ʒ ɛsˈɛbʎɛ
Il porte un gamin sur les épaules.

17.1 NendazF:

ja ʃnˈanə kə vndrˈ e avɐʀˈ tʃy  frɑr e ʃwˈɛrɐ
La semaine qui viendra elle verra tous les frères et sœurs.

17.2 NendazM:

e m krˈøw
Les mains tremblent.

18.1 OrsièresF:

si m kʀˈɔølœ
Ses mains tremblent.
la snˈanɛ cʲʏ vˈe vɛːʁˈe kɥɪ ʃɪ fʁeːʁ  hwˈɑːɛʀ
La semaine qui vient elle verra tous ses frères et sœurs.
i pˈɔrtə l kʀwɛ sy lɪ z  epˈɑːlːə
Il porte le petit sur les épaules.

18.2 OrsièresM:

kʀã mˈamə tɕøʸzˈe j sɪ z ɑdˈ - l aʋ pɑ pʁø d aʁdzˈ po ælˈe s le z ɪ azətˈe - ɛ pwˈaːɛ - adzətˈɑvã la matˈæɛʀ po lɪ fɪʀ l ɛ tɔ
Grand-maman cousait elle ses habits .. elle avait pas assez d’argent pour aller se les y acheter .. et puis .. elles achetaient le tissu pour les faire c’est tout.
pˈʀtə l kʀw sʸ li z  epˈɑlːɐ
Il porte le petit sur les épaules.

19.1 St-JeanF:

ʃ mːŋᵊ - trˈŋbl
Ses mains .. tremblent.
mːa ɡrˈoʊʃa ʎ astˈav pa lʏ draʔᵄ - lʏ - ʎɛʒɛ faʒjˈevɛ ʎeˈŋ mˈɛːma
Ma grand-mère elle achetait pas les habits .. elle .. elle les faisait elle-même.

19.2 St-JeanM:

ma ɡrˈowʃa - lʏ faʒjˈɛvɛ ʎɛɪ mˈɛma ʃɔʊ dra
Ma grand-mère .. elle faisait elle-même ses vêtements.
la ɡˈɔnːa - va plu ba kʲɛ l  zɔnˈłʁ
La jupe .. va plus bas que les genoux.

20.1 SavièseF:

dɪ kˈɪtɐ kʊː ʃwœn te ʒ ɥe a  lɪ
De quelle couleur sont-ils les yeux à elle?
 mŋ ʏ trˈeɛmbl - trˈɛmbl
Ses mains elles tremblent .. tremblent.
i ʃʏnˈːnə kʲë v - vərˈɪ cʲʏ ø fɹɐd ʏ ʃɥˈijᵊ
La semaine qui vient .. je verrai tous les frères et sœurs.

20.2 SavièseM:

ɪ ɡroʃ a mɛʋ ɛː fɑbɹʏkˈɑɛ to mɛm ø ʒ  aːlˈ ɐtsətˈɛə pɑ
La grand-mère à moi elle fabriquait tout même les vêtements elle achetait pas.

21.1 SixtF:

œː lə trˈblə ɑl ɑ se fwˈɔɪ kt ɪ sˈɔflø kə krˈɔːl
Euh le tremble il a ses feuilles quand il souffle que tremblent.
e plʊt sʊ ɡamˈ sy sn epˈolə sy se z epˈolᵊ
Il porte son gamin sur son épaule sur ses épaules.
lɐ snˈnæ k vˈaɛ ɪ vrˈœ tɥɪ frɑr e sa serˈɔ
La semaine que vient elle verra tous ses frères et sa sœur.

21.2 SixtM:

ɑl æː - æl brɑːʋ əl ɐ su bɹe ʁiˈ
Il (le bébé) est* .. il (est) joli il a ses bras ronds.
*Faux départ, forme ambiguë (‘il est’ ou ‘il a’?).
eː pˈyrtə sõ pʊːr sy ˡ z eːpˈɔlə
Il porte son petit sur les épaules.

22.1 TorgnonF:

ɪ pˈɔʀtø ʃ mɪnˈʊ ɕu le z epˈoːlɛ
Il porte son gamin sur les épaules.

22.2 TorgnonM:

ɪ pˈɔrtə lo mɪnˈu dəsˈy l z eːpˈolɛ
Il porte le gamin sur les épaules.

23.1 TroistorrentsF:

a smˈɛnɑː kə vˈɛ e vːʁˈɛeː tɥi su fːʁaʁ e s- e se swˈɑʁɛ
La semaine qui vient elle verra tous ses frères et s.. et ses sœurs.
ë pˈɔʁtë s dlˈ sy - sy lɥe z epˈlɛ
Il porte son petit sur .. sur les épaules.

23.2 TroistorrentsM:

se mã - ɡʀˈylː - l a la ɡʀylˈet - t ɑsyʁˈo
Ses mains .. tremblent1 .. il a la tremblette2 .. je t’assure.
1[ɡʀˈylː] cf. grülà (Leysin), ‘secouer un arbre pour en faire tomber les fruits, (faire) trembler’ (FEW 2: 1230b).
2[ɡʀylˈet] cf. grlta ‘accès de tremblement’ (FEW 2: 1232a).
pˈɔʁte sõ kʀɥe - sy le z epˈoʊlɛ
Il porte son enfant .. sur les épaules.

24.1 Val-d’IlliezF:

e pˈɔʁtə s s- s pˈiɲɔ sy le z pˈɔlɛ
Il porte son s.. son petit sur les épaules.

24.2 Val-d’IlliezM:

ma gʀã mˈɪʁəː atsətˈaə pa ɕe bʁˈyjɛ le lë fasˈa jɪ mˈɛma
Ma grand-mère achetait pas ses habits* elle les les faisait elle-même.
*[bʁˈyjɛ] cf. brye n.f. ‘vêtement en général’ (spécialement à Val-d’Illiez; cf. GPSR 2: 850s.).
 pɔrt s ɡɑmˈ sy le z  epˈɔlɛ
Il porte son gamin sur les épaules.

25.1 VouvryM1:

ɑ m maʁe ɡʁã ɑtsᵊtˈaʋe pɑ lʊ lʊ ʑ ɑlˈ lʊ fazˈɛ ʎe je mˈɪmə ijɪ mˈɛmɐ
Ah ma mère-grand achetait pas les les vêtements elle les faisait elle elle-même elle-même.

25.2 VouvryM2:

ma mˈɛre ɡrã l astˈavɛ - l fazˈɛ pa sʊ z aðˈõ - l astˈɑvɛ pa sʊ z ɑðˈ le le fwɑzˈɛ ɛl - ɪ mˈemə
Ma mère-grand elle achetait .. elle les faisait pas ses habits .. elle achetait pas ses habits elle les les faisait elle .. elle-même.
*Nous ignorons les raisons de cet emploi de la forme féminine du pronom régime avec un antécédent masculin ([aðˈõ])
pɔrt  pətjˈuː sy le z epˈʊlɛ
Il porte le petit sur les épaules.