Menu

Comparer

Comparer la carte 23032 avec:

 

Rechercher

Critères de recherche

 

«Son»: le possessif masculin singulier de la 3e personne du singulier


Fermer

Veuillez cliquer sur

- un symbole de la carte

- une transcription du tableau des formes attestées (ou un chiffre des tableaux de fréquences)

- un énoncé de la liste

pour afficher le clip video correspondant.

Si vous découvrez des erreurs dans cette version «test» de l’Atlas, merci de bien vouloir les signaler à:
andres.kristol@unine.ch.

Liste des énoncés

1.1 ArbazF:

ɛ fɹˈɑɹə veɪj ʃɑaː fiŋsˈe ŋ kɑtsˈtə pɑskʲe  bopˈɑːʁ o mˈɑ pɑ - e fytyr bopˈɑːʁ o mˈɑ pɑ
Le frère voyait sa fiancée en cachette parce que le beau-père l’aimait pas .. le futur beau-père l’aimait pas.

1.2 ArbazM:

œː sˈose o pˈyz
Euh il suce le pouce.

2.1 BionazF:

apʁˈɪ ˈoɲe tsapˈɛːlɐ pɛʀkˈe nɔ seʎ  bjˈa - n ŋ nː - d tʀˈaɪ tsapˈɛlːə - ø tsˈɑkə pˈeɲo vœlˈɑdzo l a sa tsapˈɛlːa d sˈɑkə tsapˈɛlːa l a ŋkˈo s patʀˈ
Après chaque chapelle parce que nous ici à Bionaz nous avons .. deux trois chapelles .. euh chaque petit village il a sa chapelle alors chaque chapelle elle a encore son patron.
lɔ fʀe də mˈɛ vˈaɛ œː - ŋkntʀˈaɛ - œː la sˈozə dɪ lɥɪa katsʊˈ pɛʀkˈɛ pˈapa də ʎœ l ɪë pa kõtɛˈ
Le frère de moi voyait euh .. rencontrait .. euh la fiancée de lui en cachette parce que le père d’elle il était pas content.
pˈʊʁtøː lo pˈeɲ dəsˈi lə z ɪpˈɑlə
Il porte le petit sur les épaules.

2.2 BionazM:

ɪ bˈɑʎəː lœː - cʲʏcʲˈɪː a s mɛɪnˈʊ
Elle donne le .. sein à son enfant.
ɪ pˈʊːrtə lo ɕm pˈeɲ sʏ lø z ɪpˈɑːlɛ
Il porte le sien petit sur les épaules.
ɪ cʲˈœcə lʊ pˈʊʏdzɔ
Il suce le pouce.

3.1 ChalaisF:

-

3.2 ChalaisM:

ɪ pˈʊrtœ ʃõːŋ ptik ʃu lœ ʒ ʃjˈɛbl
Il porte son petit sur les épaules.
ɪ bˈɑjɪ lʏ ttˈiŋ a ʃõŋ bu- ɑ ʃɔŋ fˈan
Elle donne le sein* à son bou.. à son enfant.
*[ttˈiŋ] s.m. ‘sein de la femme’ (cf. FQ 1989: 189 s.v. tetin).
iː ʃuʃ - iː ʃˈuʃə lɔ pˈuɡzə
Il suce .. il suce le pouce.

4.1 ChamosonF:

m fʀˈɑːʁᵊ vjˈɪəʋə ʃa bʷn amˈiː  katsˈtᵊ pˈaʁskə sɔm bo pɪːʀ nə lə laãmˈɑvɛ pa
Mon frère voyait sa bonne amie en cachette parce que son beau-père ne l’aimait pas.
ø bˈɑɪ o s œy ʏ pʏtʃˈu
Elle donne le sein au au petit.

4.2 ChamosonM:

kãn a dzənˈeɪ n a fɪ s kɔkɔˈ - ɪ kakjˈtʰᵊ
Quand la poule en* a fait son œuf .. elle caquette.
*Pour cet emploi de en «sans valeur grammaticale très nette», cf. Marzys 1964: 51-52.
ɪ sysə ɔː pˈœʏdẓɛ
Il suce le pouce.

5.1 ContheyF:

 frarˈø vˈe ʃaː - fjãsˈɛ d katsˈ paskʲœ ʃː bo pˈɑʁə - ɔa ɔ t am- a t amˈaɛ pa
Le frère voyait sa .. fiancée de cachette parce que son beau-père .. le .. l*’aim.. l*’aimait pas.
*Hésitation de l’informatrice sur le genre du pronom régime (le/la).
ɛ pˈɔʁtə  -  fˈã ʃy - ʃy ɛ ʒ poːᵊ
Il porte l’.. enfant sur.. sur les épaules.

5.2 ContheyM:

ë pˈʊʁt ʃŋ ɡɑmˈɛ ʃy ɛ ʒ epˈoːᵊ
Il porte son gamin sur les épaules.
e bˈadː o nɛnˈɛ - a ʃn - a ʃn fˈ
Elle donne le sein .. à son .. à son enfant.
 ʃoʃ ɔ pœˈʏd
Il suce le pouce.
k ɑ dzʏnˈød a fɪː o kɔkˈ ë tsˈãntə
Quand la poule a fait l’œuf, elle chante.

6.1 ÉvolèneF:

jʏ pˈɔrtə l ʃjɔ ptˈik ʃ lø ʒ ʃjˈøblᵋ
Il porte le sien petit sur les épaules.
lʏ mj fraːr vjɛj la ʃˈɑwɑ droːl  katsˈøtːᵊ - pˈaskʏ l ʃjɔ paʁ l amˈav pa
Le mien frère voyait la sienne fiancée en cachette .. parce que le sien père ne l’aimait pas.
jː sːˈiɡə lɔ pˈuɡz
Il suce le pouce.

6.2 ÉvolèneM:

jʏ pˈɔːrt l ʃjo mɛjnˈoː dˈθy ø ʒ øʃjˈblɛ
Il porte son enfant sur les épaules.
lʏ bˈaʎɛ siɡˈɑ oʊ pʊpˈ
Elle donne à téter au bébé.

7.1 FullyF:

i pɔʁt lʏ pʏtçjʊ a kəlt
Il porte le petit sur le dos*.
*[kəlt] ‘porter un enfant sur le dos’ (NDPV 1997: 286 s.v. caenton).
lʏ fʁˈɒʁə ɐ mɛ ɪ vaːjˈæ la b- la ɡalˈaãnə dæ katsˈɔ - kɒ lʏ bjoː pˈiʁ - lɛ lãmˈɑʋˈ pᵓɑ
Le frère à moi il voyait la b.. la bonne amie en cachette .. car le beau-père .. l’aimait pas.

7.2 FullyM:

e ɕˈœɕɛ ɕˈœøɕə ləː lə pˈœyzə
Il suce suce le (=son) le pouce.

8.1 HérémenceF:

lœ frɑr a mɛ vaʒˈ ɛr la drol ŋ katsˈt - paskˈə lœ l bjo pɑːʀ - pwɛ pɒ l kʎerˈiɛ
Le frère à moi allait voir la fiancée en cachette .. parce que le le beau-père .. pouvait pas le voir*.
*[kʎerˈiɛ] cf. kryĕ ‘voir’ (Lavallaz 1935: 347).

8.2 HérémenceM:

d ˈɑtrə kʊ ɲɔ atsətˈɑɛ də vrɔmˈɑːzɔ - tɔ lɔ mˈɔndɔ faʒˈɛʏ mˈmɔ  frɔmˈɑzə ɛː ʃɛ mˈɔtː
Autrefois personne achetait de fromage .. tout le monde faisait même son fromage et ses tommes.
bˈɑʎ l tətˈ ʊ pətˈɪk
Elle donne le sein au bébé.

9.1 IsérablesF:

i mjo frˈaɹə ʋæj saː - s sːa bɔn amˈij - ɛŋ katsˈt pastjˈë ə i bov iː bjo pɑr l ɑmˈɑvə pa
Le mien frère voyait sa .. sa bonne amie .. en cachette parce que le beau le beau-père l’aimait pas.

9.2 IsérablesM:

ʏ bal œ tɛtˈɛ œ mɛenˈɑ
Elle donne le sein au petit.

10.1 La Chapelle-d’AbondanceF:

pɔʁtˈː sŋ ɡɑmˈ ɑ kaʁdin
Il porte son gamin à califourchon.
bɑjˈɛ l s a sᵐ bbˈe
Elle donne le sein à son bébé.
bajˈ lu sæˈ a sː - sn efˈã w sː ɡamˈ
Elle donne le sein à son.. son enfant oui son gamin.
sys lə paˈæᵈz
Il suce le pouce.

10.2 La Chapelle-d’AbondanceM:

e ɕˈysə s pˈaəː
Il suce son pouce.
l bajˈɪ l s a ɡamˈː - bɛ l alɛtˈɛ l ɡamˈː
Elle donne le sein à son gamin .. ou bien: elle allaite le gamin.
kãt la p- lɐ pɔlˈaj a fe l ow əl s mɑ a θãtˈɑ
Quand la p.. la poule a fait l’œuf elle se met à chanter.

11.1 LensF:

ɪ bˈaʎɛ lɔ sːˈeɪŋ - a ʃʊn fˈ
Elle donne le sein … à son enfant.
m fraːr vɛˈɪ - ʃa bɔn ɐmˈeːtə - øŋ katsˈta - pɔr ʃɛŋ kʲø lø bɔ pˈeːrə la lmaˈɛ pa
Mon frère voyait .. sa bonne amie .. en cachette .. parce que le beau-père ne l’aimait pas (elle, sa bonne amie).

11.2 LensM:

bˈaʎɛ lɔ sŋ - o ʊ ptˈɪk
Elle donne le sein .. au au petit.

12.1 Les MarécottesF:

je bɐ- je nˈʊːʀ ʃ pətɕˈʊ l alˈɛːtɕʲə ʃ pətɕʲˈʊ
Elle don.. elle nourrit son petit elle allaite son petit.
m fʁˈɑʁʏ vˈɛɪjɪɛː ʃa fjŋsˈe  katsˈtːə - paskˈ ʃm - fytˈyʁ bjo pˈɑʁᵊ l ɑŋmˈɑːvə pɑ
Mon frère voyait sa fiancée en cachette .. parce que son .. futur beau-père l’aimait pas.
l a mtˈy l eɛfˈaŋ ʃy lɪ ʒ əpˈoːl
Il a mis l’enfant sur les épaules.

12.2 Les MarécottesM:

pˈɔːʁt l ɡamˈ ʃ lɪ ʒ pˈːəl
Il porte le gamin sur les épaules.

13.1 LiddesF:

m demˈãːdə sə s pɑʁˈ - sə mm paʁˈ sŋdz əkˈ a mə
Je me demande si son parrain .. si mon parrain songe encore à moi.
jɪ pˈɔrtœ lœ mẽĩnˈo ʃy li ẓ epˈɔːlə
Il porte son enfant sur les épaules.

13.2 LiddesM:

də bad altɕˈi a s mɛjnˈo
Elle donne téter* à son enfant.
*[altɕˈi] ‘téter’; cf. GPSR 1: 1275 s.v. allaiter; allactare est le type lexical dominant en francoprovençal (FEW 24: 325). Pour [bad] ‘donne’ suivi d’un infinitif sans préposition, cf. GPSR 2: 198a.
jʏ pˈɔrtə l ɡɑmˈɛ æ ɡaltsˈ
Il porte le gamin à califourchon* sur les épaules.
*[ɡaltsˈ], galətson, variante de kalintson (également relevé à Liddes), est attesté dans les matériaux inédits du GPSR, dans la locution a galətson ‘à califourchon’.

14.1 LourtierF:

mj fɹˈɑjeø vjˈɛː - æ kpˈɛn ã kætsˈøtɐ - poɹ ʃɛŋ k œː bjo pɪːʶ - oj mˈe pɒ
Mien frère voyait .. la copine en cachette .. parce que le .. beau-père .. l’*aimait pas.
*[oj] cf. y pronom personnel régime 3e sg. masculin et neutre (Bjerrome 1957: 68).

14.2 LourtierM:

kan ø dznˈʏl ɐ fɪ  kɔkˈɔ œ tsˈaãntɐ
Quand la poule a fait l’œuf elle chante.

15.1 MiègeF:

ɛl ej ɛ tʊ lː ˈɔmɔ ke amˈiŋnɛ ʃɔm bwɛ ɔŋ na lɥˈɛze bɑ dɛ la zˈoʊr - k n alitˈ ɐ la zˈoʊr - e ʃe j ɛt una lɥˈɛzɪ kɪe atɛnd ˈitr ʏmpjejˈaje kɔntr  ʀɑkˈɑːr
C’est le «tout l’homme» qui amène son bois sur une luge en bas de la forêt .. quand nous allions à la forêt .. et ça c’est une luge qui attend d’être employée contre un raccard.
lɪ frˈare kˈɔntə - kˈɔnt vˈr la bɔnamˈi ŋ katsˈɛdəβˈaske lɪ b pˈɑrʏ pu pa l vˈerːɛ
Le frère doit .. doit* voir la bonne amie en cachette parce que le beau-père peut pas le voir.
*L’emploi de kontá ‘compter’ dans le sens de ‘devoir, falloir’ est caractéristique pour les parlers du district de Sierre (cf. GPSR 4: 227).

15.2 MiègeM:

e sˈɪɡʏ sm pus
Il suce son pouce.
kŋ ʊnə zelˈinɛ a – ja fe l uːʃ - i tsa- ɛl t-  tsˈant
Quant une poule a .. elle a fait l’œuf .. elle ch.. elle c.. elle chante.

16.1 MontanaF:

e jup sĩŋ bˈiːʃə ʃ nd alˈa awˈe lur pʏtˈɪk - awˈe ʃm pʏtˈɪk
J’ai vu cinq biches s’en aller avec leurs petits .. avec son petit.
lʏ frˈɑːrə vɛjˈit la - la fiᵑsˈe ŋ katsˈtø pɔ ʃɛŋ kø - lʏ bɔ paʁ la lŋmˈavɛ pɑ
Mon frère voyait la .. la fiancée en cachette parce que .. le beau-père ne l’aimait pas (elle, la fiancée).

16.2 MontanaM:

kan ʊnɐ zlˈɪn a fe ʃː kɔkˈeŋ - kɔkˈulɛ
Quand une poule a fait son œuf .. elle chante.
e ʃˈapə lɔ pˈoʊẓɔ
Il suce le pouce.

17.1 NendazF:

mjɔ frɑr avˈ a fjãʃˈɛ ən katsˈɛtə pask i bjɔ pɑːʁ i amɛ pɑ
Mien frère voyait* la fiancée en cachette parce que le beau-père il aimait pas.
*[av] ‘voyait’, cf. Schüle 1998: 429 s.v. avér.

17.2 NendazM:

i pɔrt o kurˈɛ a karkalˈ
Il porte le gamin à califourchon sur les épaules.

18.1 OrsièresF:

mɔ fʀˈeʀə vɛjˈ sa bˈuːnæ  katsˈːtæ pɔ sɛ k ly bjo piʁ - l fytˈyʁ bjo pɪʁ pwe pɑ l vˈɛʁᵊ
Mon frère voyait sa bonne amie en cachette parce que le beau-père .. le futur beau-père pouvait pas le voir (rire).

18.2 OrsièresM:

s kwɔtijˈ tsa dezˈo lɪ dzɔnˈæ
Sa jupe tombe sous les genoux.
pˈʀtə l kʀw sʸ li z epˈɑlːɐ
Il porte le petit sur les épaules.

19.1 St-JeanF:

me j ʒjˈʏstɔ tse d ewɛ   ʃ bułˈɛt
Mets-lui juste un peu d’eau dans .. dans son écuelle*.
*[bułˈɛt] ‘petite auge ou écuelle en bois’, cf. GPSR 2: 635 s.v. bouly.
pˈʊrtə ɕm ᵖ- ʃm petˈik ʃʊ le vɛ- ʑ ɛfˈɑːlɛ
Il porte son p.. son petit sur les vé.. les épaules.
t ʋɛrˈɪ p- t vɛrˈɪ prɔk t be f- tː fʏs ɪ vndzɹˈɛ pɔ anɛ- ʃn anɪvɛrsjˈɛr - p tn anivɛrsˈɛr
Tu verras p.. tu verras bien ton beau-f.. ton fils il viendra pour an.. son anniversaire .. pour ton anniversaire.
ʃˈuʃ lɔ pˈuːz
Il suce le pouce.

19.2 St-JeanM:

j atstˈɑvɛ pɑ - ʃŋ abʏłəmˈ
Elle achetait pas .. son habillement.
kɔmə lʏ - lʏ zʏlˈnɑ j a fe l usː ʏ tsˈantɐ
Quand la .. la poule elle a fait l’œuf elle chante.

20.1 SavièseF:

ɪ fraːd ɪ viː ɐ mtrˈœʃ ŋ katsˈetə paskɪ iː i bjo pˈɑːɹə - fʏtˈyɹ bjo pɑr ɑmˈiə pɑ
Mon frère il voyait la bonne amie en cachette parce que le le beau-père .. futur beau-père aimait pas.

20.2 SavièseM:

e ɪ ʃwʏʃ o pʊˈdzo
Il il suce le pouce.

21.1 SixtF:

e hʊ s pˈɔðɐ
Il suce son pouce.
e plʊt ɡamˈ sy sn epˈolə sy se z epˈolᵊ
Il porte son gamin sur son épaule sur ses épaules.
sn ˈaj  l  ʎɪ pˈɐsə ðœ lə dœnˈe
Sa robe est longue il* lui passe sous le genou.
*[ˈaj] ‘robe’ est masculin.

21.2 SixtM:

e məz s pˈɔːðə
Il mange son pouce.
la pɔlˈaljəː ɐ fe sn ˈyʊ il θãt
La poule a fait son œuf elle chante.

22.1 TorgnonF:

ʎø bˈɑʎə pøpˈa a ʃ mẽnˈɔː
Elle elle donne le sein à son bébé.
ɪ pˈɔʀtø ʃ mɪnˈʊ ɕu le z epˈoːlɛ
Il porte son gamin sur les épaules.
m fʀˈɑɛ e vejˈɪvɛ - la ɕẽ ɕˈɔtɕɐː - dɛː ɑ katsˈɔ pɛʀkˈɛ lɔ bo pˈɑːɛ ɛ lɔ lɑmˈeːvɛ po
Mon frère il voyait .. la sienne fiancée .. de en cachette parce le beau-père il l’aimait pas.

22.2 TorgnonM:

 ɪ tʃˈœtɕə lo pˈuːdzɔ
Ah il suce le pouce.

23.1 TroistorrentsF:

ë pˈɔʁtë s dlˈ sy - sy lɥe z epˈlɛ
Il porte son petit sur .. sur les épaules.
e nʁˈɪ sn ə- sn fˈ
Elle nourrit son e-.. son enfant.

23.2 TroistorrentsM:

sːˈse s pˈøʏdzo
Il suce son pouce.
pˈɔʁte kʀɥe - sy le z epˈoʊlɛ
Il porte son enfant .. sur les épaules.
nʀˈe - l  ˈːfɛ
Elle nourrit .. l’enfant.

24.1 Val-d’IlliezF:

a fo ḅtã pɪːɲ ɐfˈɪʁəː d ew d d s s ɡˈɔtsɐ
Ah il faut donner un petit peu1 d’eau
dans dans son son écuelle2.
1Litt. ‘une petite affaire d’eau’.

2[ɡˈɔtsɐ] ‘baquet, récipient’ (cf. GPSR 5/2: 1021b s.v. dytso).

24.2 Val-d’IlliezM:

ɪ ɕyɕ s pˈœndz
Il suce son pouce.

25.1 VouvryM1:

e e e nˈʊoəʁe ʃ ptʃju
Elle elle elle nourrit son petit.
ɕ kwʊtˈ  wɑ pə βa kʏ l dzënˈø
Sa jupe il* va plus bas que le genou.
*[kwʊtˈ] ‘jupe’ est masculin.

25.2 VouvryM2:

k la dzənˈə la fe s z ø e tsˈtə
Quand la poule elle a fait son-z-œuf elle chante.
bɑð ɐ mdzɪ ɐ sɔm ptʃju
Elle donne à manger à son petit.
e e sˈœsə lə l pˈœːdzᵓ
Il il suce le le pouce.