Menu

Comparer

Comparer la carte 21010 avec:

 

Rechercher

Critères de recherche

 

Cartes

La carte illustre le fait qu’en principe, l’espace valaisan est scindé en deux, avec les parlers orientaux (jusqu’à une ligne qui englobe les parlers de Lourtier et d’Isérables sur la rive gauche du Rhône, et de Savièse sur la rive droite) qui possèdent un système bicasuel de l’article défini, et les parlers occidentaux (ainsi que nos points d’enquête valdôtains et savoyards) qui neutralisent l’opposition casuelle.

Les formes du cas sujet, dans les parlers orientaux, coïncident avec celles du cas sujet masculin (cf. la carte 21012). Précédés ou non d’un [l] qui peut s’amuïr même dans des parlers qui maintiennent en général le l- prévocalique, elles présentent un important polymorphisme: globalement, le cas sujet est caractérisé par une voyelle qui se situe dans une vaste zone du trapèze vocalique, entre [i], [y], [ə] et [ɛ][1]. Les formes du régime, également précédées ou non d’un [l], se situent dans la zone située entre [æ], [ɐ] et [ɒ]. Malgré la diversité et la dispersion des formes, la distinction morphologique des deux cas est donc parfaitement assurée.

vocalisme article feminin.png

À peu d’exceptions près, dans les parlers occidentaux qui ont abandonné la déclinaison bicasuelle de l’article défini féminin singulier (ou qui, peut-être, ne l’ont jamais développée), les seules formes qui apparaissent sont celles du type en [a].

En ce qui concerne la vitalité du système bicasuel dans la zone orientale, huit parlers ayant fait l’objet de notre enquête montrent une distinction parfaitement vivante et fonctionnelle des deux cas. Dans quatre autres parlers, on observe en revanche les signes d’une confusion des deux cas qui est en train de se produire[2].

  • L’informatrice de Miège maintient l’opposition casuelle sans aucune exception. Les réponses du témoin masculin montrent une confusion avancée des deux cas, avec des formes morphologiques du sujet qui apparaissent pour le régime et l’inverse (formes morphologiques du régime pour le sujet).
  • À St-Jean, on observe chez les deux témoins l’apparition sporadique de la forme du régime [la] ou [a] dans des énoncés où on attendrait une forme du sujet.
  • Chez l’informatrice de Lens, on relève une intrusion sporadique de la forme du régime dans la fonction du sujet. Le témoin masculin montre une confusion avancée des deux cas, avec des formes morphologiques du sujet qui apparaissent pour le régime et l’inverse.
  • L’informatrice de Lourtier a complètement cessé de distinguer les deux cas ; elle n’utilise plus que la forme du régime [a] dans toutes les positions. Quant au témoin masculin, il montre une très bonne conservation du système bicasuel, avec un léger début de confusion, avec une occurrence isolée de la forme du sujet [ɛ] en fonction de régime.
  • À Conthey et à Chamoson, à l’ouest de la ligne de séparation esquissée, on observe la présence simultanée, mais non fonctionnelle, de formes qui distinguent encore les deux cas dans les parlers orientaux. Vraisemblablement, le système bicasuel y a donc disparu il n’y a pas très longtemps: [ɛ] (ancien sujet) et [ɑ] (ancien régime) et leurs allophones servent en effet à désigner aussi bien des sujets que des objets grammaticaux.
  • L’apparition isolée d’un [lə] à la Chapelle d’Abondance ([lə vəzˈɛnæ] ‘la voisine’) pourrait être un indice allant dans le même sens. Comme le montre la carte 21012, la présence de morphèmes caractérisant à l’origine le cas sujet est encore courante dans les parlers occidentaux pour les formes du masculin.

[1] À Évolène et à St-Jean, on observe l’emploi d’une forme [l] réduite, uniquement pour le cas sujet, au féminin et masculin (cf. carte 21012).

[2] Un début de confusion casuelle, lorsqu’il s’observe chez un locuteur déterminé, illustre très probablement une évolution en cours; elle ne peut pas être corrélée avec une plus ou moins bonne maîtrise générale du dialecte correspondant.

La morphosyntaxe de l’article défini: les formes préconsonantiques du féminin singulier (systèmes acasuel «occidental» et bicasuel «oriental»)

  parler de   témoin
féminin
témoin
masculin
1  Arbaz  sujet eɛ e
régime ɑ ɑ
2 Bionaz   la la
3  Chalais  sujet
régime laɑ laa
4 Chamoson   aɑ
øeɛ
aɐɑ
œ
5 Conthey   alaɛ aæɑ
6  Évolène  sujet l
régime la la
7 Fully   laa laa
8  Hérémence  sujet le
lø
llel
régime la la
9  Isérables  sujet ɪʏ i
régime aɑ aɑ
10 La Chapelle-d’Abondance   laaɐ la
11  Lens  sujet
la
ø
laa
régime la laa
12 Les Marécottes   la la
  parler de   témoin
féminin
témoin
masculin
13 Liddes   laɐ la
14  Lourtier  sujet aæɐɛ øe
régime aɐɛ
15  Miège  sujet lɪl əla
régime la laa
ɐə
16  Montana  sujet l
régime la la
17  Nendaz  sujet iɪ iɪ
régime a aɑ
18 Orsières   la la
19  St-Jean  sujet l
aɐ
ʏ
la
régime laa la
20  Savièse  sujet iɪʏe ɪe
régime aɑ a
21 Sixt   la la
22 Torgnon   la la
23 Troistorrents   la la
24 Val-d’Illiez   la
25 Vouvry   la la

Fermer

Veuillez cliquer sur

- un symbole de la carte

- une transcription du tableau des formes attestées (ou un chiffre des tableaux de fréquences)

- un énoncé de la liste

pour afficher le clip video correspondant.

Si vous découvrez des erreurs dans cette version «test» de l’Atlas, merci de bien vouloir les signaler à:
andres.kristol@unine.ch.

Liste des énoncés

1.1 ArbazF:

  • Sujet

tuːt ɐtstˈɑ pɑ ʒ ʒ - ɛ ʒ ɑlˈ - ɛʒɛ fɑʒˈɪ mˈiːmɒ
La grand-mère achetait pas .. les habits .. elle les faisait même.
e mːarˈɪ ɛ kɑtrˈiːnə ʃ ni a mtˈeç
La Marie (et) la Catherine sont nées à Monthey.
ɛ fŋtˈŋnɐ la duː bw
La fontaine a deux bassins.

  • Régime

vˈeɪje ɦʊ ʃəˈ ɑ tˈuːtɑ
Voyais-tu souvent la grand-mère?

1.2 ArbazM:

  • Sujet

ʒˈypə bɑlˈɛ bɑ ɑ f dy zɔnˈɔ
La jupe tombe bas au fond du (=sous le) genou.
e tˈuːtɑ ɑtstˈɑɛ pɑ ɛ ʒ ɑlˈ - ʒɛ fɑʒˈeje mˈĩma
La grand-mère achetait pas les habits .. elle les faisait même.
ː tsˈɑtɑ lɑ fɪː ʃi by- eː - ʃi tsɑtˈ
La chatte a fait six pe.. euh .. six chatons.

  • Régime

ɑʃo ɑ kʎʊː ʃy ɑ pˈuːrtɑ
Je laisse la clé sur la porte.

2.1 BionazF:

  • Sujet et régime

vʏsˈĩja də mɛ l e nɛɪsˈøva ɱ vˈœlːa
La voisine de moi elle est née en ville*.
*[vˈœlːa] ‘ville’ est l’appellation courante pour la ville d’Aoste.
adˈ dəmˈ œː - ɑ œ lø v pwɪ - ən ts sɪ a la tsɑː
Alors demain euh .. à euh eux iront1 .. paître2 (les vaches) en haut à la tsa3.
1Litt. vont puis. Périphrase du futur considéré comme certain.
2[alˈi ən ts] ‘aller paître les vaches’ ne se confond pas avec [alˈi i ts] ‘aller aux champs’.
3tsa désigne généralement les pâturages situés en haut dans un alpage. Il peut également s’agir d’un microtoponyme.

2.2 BionazM:

  • Sujet et régime

la vøʑˈĩːa dɪ mˈɪːtʃo l  nɛɪsˈœva bã ŋ vˈœlːa
La voisine de la maison (litt. des maisons1) elle est née bas en ville2.
1[mˈitʃo] ‘maison’ s’utilise souvent au pluriel.
2[vˈœlːa] ‘ville’ est l’appellation courante pour la ville d’Aoste.
ː lɔ pʊrtˈɑː s tˈeːta s l ɪtsˈɛə s lʊː kutsˈ
(Le foin) on le portait sur la tête sur le dos sur la nuque.

3.1 ChalaisF:

  • Sujet

mˈɑːʁɛ l  aʃtˈa ʃʊ lʊ bɔr d la kˈuksʏ
La mère elle est assise sur le bord du lit.

  • Régime

 h jɔ j  ə aʃˈiɹ ɑwˈe la mˈatɐ nɔ ʃœŋ - aʃtˈɛɪ jëm pɛ l ˈrba l kwae ba dɛ pla
Hein moi j’ai euh hier soir avec la fille nous sommes .. assises dans* l’herbe là en bas à plat.
*[jëm pɛ] loc. prep. ‘dans’ (cf. FQ 1989: 155 s.v. pèr).
ʃœŋ aʁʏvˈaː a - dʒst a ɑ kˈɔmba le
Nous sommes arrivés à .. juste à la combe là.

3.2 ChalaisM:

  • Sujet

ma viʒˈin adɔn l  neʁˈuġʃ ɑ ʃˈiʁə
Mais la voisine alors elle est née à Sierre.

  • Régime

ɑtsˈetº lo lɑsˈe ɐ lɛteʁˈik
J’achète le lait à la laiterie.
tu viː la lˈʊnə kʲʏ ʒə kˈɔtsɐ
Tu vois la lune que se couche.
l dʊ vjo ʃə ʃn aʃtˈa ʃʊ lɔ bãŋ dvˈãŋ a miʒˈ
Les deux vieux se sont assis sur le banc devant la maison.
lɛ pˈutrɔ ɛmpˈɑtsɔ li nk - dɛ tʃˈʀ dʊ tit
Les poutres empêchent la neige .. de tomber du toit.

4.1 ChamosonF:

  • Sujet et régime

a mat ɛ mœ - nɔ n s ʃtˈɑe sœ  - d l ˈɛʁbə
La fille et moi .. nous nous sommes assises sur euh .. dans l’herbe.
tʃɥ e ku kjə vɛjˈøv ɑ bˈala mɪʀ -  s sə t tsaʀpənˈɑvᵋ
Toutes les fois que je voyais la belle-mère .. on se disputait.
ɑ fɑʁˈʏn dy blo l ø mi blts kj ɐ fɑʁˈʏnə də saˈɛl
La farine du blé elle est plus blanche que la farine de seigle.
unɐ bˈitʃœ - a b dʒø s ə - pwzˈɑj sœ ɛ pˈoːmɐ
Une bête .. à bon Dieu s’est .. posée sur la paume.
a mˈamɐ - a miːʁ s  ʃtˈaɛ sø ø bɔ de e kʲˈœts
La maman .. la mère s’est assise sur le bord du lit.
tˈapə dʏ pwẽ s ø tˈaːblə
Il tape du poing sur la table.

4.2 ChamosonM:

  • Sujet et régime

kãn a dzənˈeɪ n a fɪ s kɔkɔˈ - ɪ kakjˈtʰᵊ
Quand la poule en* a fait son œuf .. elle caquette.
*Pour cet emploi de en «sans valeur grammaticale très nette», cf. Marzys 1964: 51-52.
ɐ tsɑt ɛ n l a zy sˈææ tsatˈ
La chatte à nous elle a eu six chatons.
tə ʋaː a dn kɛ sɛ kʲˈœøts ba li
Tu vois la lune que se couche bas là?
a ne mɛ fˈɛʁmɔ ɑ pˈɔʁtə
Le soir, moi je ferme* la porte.
lˈɑːsə tətˈi ɐ fl sœ œ pɔʁt
Je laisse toujours la clé sur la porte.
a mˈɪːʁᵊ s ɛ ʃtˈɑjɛ sʊ o bɔ dɛ cʲˈœtsə
La mère s’est assise sur le bord du lit.

5.1 ContheyF:

  • Sujet et régime

a faɹˈena də dy bvɛ ɛ mi bvˈtsɐ kj a farˈœːnːa d ɛ ʃˈɛi
La farine de du blé est plus blanche que la farine de «la» seigle*.
*[ʃɛɪ] ‘seigle’ est féminin en italien, en francoprovençal et dans certains parlers de l’ouest de la France (FEW 11: 363a).
a mˈaːʁ ʃ  ʃɛtˈaːə ʃy ɔ bɔː dɛ a cʲˈœɪtsɐ
La mère s’est assise sur le bord du lit.
ʃ  mɛtˈy  n ɛ- pˈøːnɐ d a pfˈãta dy pja
Il s’est mis une é.. pine dans la plante du pied.
n æir w - we - ᵈz amˈi pɔ fˈiːrə la fjˈaːbvə
Nous étions huit .. huit .. z-amis pour faire la farce.

5.2 ContheyM:

  • Sujet et régime

a ɡrã mˈɑːʁə adzøtˈɑ pɑ dɛ dra - ë cjøʒˈe mˈɛjmɔ
La grand-mère achetait pas d’habits .. elle cousait même.
k ɑ dzʏnˈød a fɪː o kɔkˈ ë tsˈãntə
Quand la poule a fait l’œuf, elle chante.
ø θʊ a ɡˈɔʁdzə
Elle ferme la bouche*.
*[ɡˈɔʁdzə] ‘bouche, gueule (humain et animal)’ (Praz 1995: 313).
n ˈɪːʒo ɑ ɑ mŋtˈaɲᵊ
Je vais à l’alpage.
a mˈɑːʀʏ ʃ ɛɪ ʃtˈɑʏ ʃy o bɔ da æ kʲˈœøts
La mère s’est assise sur le bord du lit.

6.1 ÉvolèneF:

  • Sujet

mˈɪ mˈaʁ ɡrˈʊʃɐ l astˈavə pa l vøʃjˈurə l l koʒˈek jɛ mˈima
La mienne grand-mère elle achetait pas les habits .. elle les cousait elle-même.
adˈ ɡrˈoʃa lɥiːz k  lɪː lʏ ʃɹvˈiːvæ a mɛnˈaː dɛ fɛŋ - d ʏvˈɛ - k n alˈav tsɛrkˈa p dɛ ɡrˈaŋːzɛː mi ʃuk miː - mi vjaː doʊ vlˈazə mɛnˈav lɔ fɛŋ dəʃ ɬə lɥiz u bŋ - jø ʃərvˈivɛ tɔparˈi a mənˈa də bw
Alors la grosse luge qu’est là elle servait à mener de foin .. d’hiver .. qu’on allait chercher par des granges plus en haut plus .. plus loin du village on menait le foin dessus ces luges ou bien .. il servait également à mener du bois.
jø fudrˈek kə l madəlˈɪŋ ʃə lvïʃ a ʃat ˈʊrɛ mɛŋ ka
Il faudrait que la Madeleine se lève à sept heures moins quart.

  • Régime

lʏ maːʁʏ lʏ ʃ s aʃɛtˈae ɬɔ kˈaʁə dɐ la kˈuᵏsᵊ
La mère elle s’est assise sur le bout* du lit.
*[kˈaʁə] ‘bout, extrémité’ (FQ 1989: 109 s.v. kârro).

6.2 ÉvolèneM:

  • Sujet

kn zˈʏlʏna l a ɔvˈɑː lʏ kˈɔkɔlɛ
Quand la poule elle a pondu, elle caquette.

  • Régime

jɔ lˈaːʃɔ la kjɑː dɛʃy la pˈɔːrtə
Je laisse la clé sur la porte.

7.1 FullyF:

  • Sujet et régime

la kˈaɲë l a ʃˈaːe fo jɛ bajˈɛ a bˈaɛʁᵊ
La chienne elle a soif, il faut lui donner à boire.
a mˈiʁ ɡʀã ɑ n l adzətˈɑvə ʒamˈ d ʒ ɑjiˈ - i le faʒˈaə mˈɪmwœ
La mère-grand à nous elle achetait jamais de z- habits .. elle les faisait même.
mˈamɛ l ˈeʁə ʃtˈɑʏ ʃy løː ʀəvˈ ðə la tʃˈœytsɐ
Maman elle était assise sur le rebord* du lit.
*[ʀəv] cf. rouon n.m. ‘bord, rebord’ (Praz 1995: 523).

7.2 FullyM:

  • Sujet et régime

œː la bˈʊːbɔɛː awɪ mœ nzə ɕ ɕətˈo ᵊ d l ˈɛrbæ
Euh la fille avec moi nous nous sommes assis dans l’herbe.
dzənˈɛje l a fe lə kwɔki ɪ tsˈãtə
Quand la poule elle a fait l’œuf, elle chante.
e wa alˈɑː vwˈɹə a la kˈavə
Je veux* aller maintenant à la cave.
*[e wa] ‘je veux’ (Schüle et al. 1990: 229, 234).
laʃ t tɪ ɕjo a pˈortɐ
Je laisse tout le temps la clé à la porte.
m fˈɔʁmə ʒamˈœ ɑwˈe a çjɔ
Moi je ferme jamais avec la clef.

8.1 HérémenceF:

  • Sujet

mˈaːʁə ʃ ɛh ɐʃtˈaːjʏ ʃ lɐ tsə- ə ʃ l bɔr də la kˈusʏ
La mère s’est assise sur le ch.. euh sur le bord du lit.
l veʒˈen a mɛ ej ɛ neɦwˈa nˈa a ʃˈiːʀᵓ
La voisine à moi elle est née en haut à Sierre.
e kˈaɲe i a ɕk fʊ lʏ baʎˈe bjr
La chienne elle a soif, il faut lui donner boire.
l ɡroʃ a mɛ atstˈaɪ pa l ʒ ɑʎˈ - lɛ kʒˈe tɔ mˈemɐ
La grand-mère à moi achetait pas les habits .. elle les cousait tous même.
l paʀ maʀ a nɔ atsətˈɑᶹ pa d tsambˈɛt - n aʃn ɛ katsˈɔ mˈemə
Le père la mère à nous achetaient pas de jambon .. nous avions les cochons mêmes.
ø mˈaʀə lɑmɛrˈɛ bjn tɔrn ˈɛʁə ʃɑ kʊʒˈnə
Ma mère aimerait bien revoir sa cousine.

  • Régime

mə ʃɪ twˈʃɐ la ɡrˈiːʎɪ
Je me suis tordue la cheville.

8.2 HérémenceM:

  • Sujet

l mˈata a mœː ɛ jo n n ʃ ʃɛtˈa ʃu l ˈɛrba
La fille à moi et moi nous nous sommes assis sur l’herbe.
k znˈʎɛ - j ɛ ð ntˈɔ kɔˈɑː - kjɔʃː
Quand la poule .. elle est en train de* couver .. elle glousse.
*[ð ntˈɔ] + infinitif ‘en train de’, à Bagnes, St-Martin, Hérémence, Évolène (cf. GPSR 6: 507 s.v. d’entour, d’intr 5°).
kɑ  -  vm bɑ d lɑ mntˈaɲɪ j e le dɛʃˈɪʒa
Quand on .. on vient bas de la montagne c’est la descente.
mˈɑːʁə ʃ ɛ ʃɛtˈɑjʏ ʃu lɔ bɔr də la kˈusːɛ
La mère s’est assise sur le bord du lit.
l ʃˈɑlə j ɛ ɛ- ɛ- j ɛ pa blˈɛka
La salle elle est e.. e.. elle est pas humide.
meːˈ ɛ krʊˈət ən aʃˈʎːə
La maison est couverte en bardeaux.
tsˈaːtɑ æ no j ɑ fe ʃi tsa - œ ʃɪ pətˈɪ tsɑt
La chatte à nous elle a fait six cha.. euh six petits chats.

  • Régime

 tʃaʀʒjˈɛvɛ ʃ  tʃaʀʒjˈɛv la lsɔlˈɑ ʃʊ lʊ mɔlˈɛ
On chargeait ça on chargeait la charge* de foin sur le mulet.
*[lsɔlˈɑ] cf. lïnsolà n.f. ‘fagot, contenu d’un drap de foin’ (http://www.wikipatois.dayer.biz/, 17.2.2015).
lˈɑːʃɔ klɐ  l ʊˈ
Je laisse la clé dans l’huis.

9.1 IsérablesF:

  • Sujet

ɪ mˈaːma - l ɛ sətˈaɛ s ʊ bɔr dœ li
La maman .. elle est assise sur le bord du lit.
ʏ fɐrˈənːə də blaː l e mʲe blants tʲə sːa də sˈɛeɐ
La farine de blé elle est plus blanche que celle de seigle.

  • Régime

i ɬu a ɡˈːrdzɛ
Elle ferme la bouche.
jʊ mː sy tᵊwˈɛːrsɑ ɑ tsəʋˈɪlːɛ
Je me suis tordue la cheville.

9.2 IsérablesM:

  • Sujet

i grã mr ɐdztˈaœ pɑ ɛ z aːlˈ - i cʲøʒˈɛɪ mˈɛmə
La grand-mère achetait pas les habits .. elle (les) cousait même.

  • Régime

œː n mtˈɛn dɛ bɑrˈy pɔr ɐvˈɛ a brɑːẓ
Euh nous mettons des pives pour avoir la braise.
nɔ vɑjˈ ɛ ɡˈɔtə də pθˈɔdə s ɑ feɲˈetrᵊ
Nous voyons les gouttes de pluie sur la fenêtre.

10.1 La Chapelle-d’AbondanceF:

  • Sujet et régime

la ʒyp tˈmbə ʒyskˈə dsu le ʒənˈɛː
La jupe tombe jusque dessous les genoux.
a θˈna a sˈaæ fʊ ʎï dø- bajˈe a bˈæɛʁ
La chienne a soif, il faut lui do.. donner à boire.
ɐ mˈaʁɛ s ɛt əsətˈaæ sy ləː - su l ljɛ - sy l ljɛ
La mère s’est assise sur le .. sous le lit .. sur le lit.
vəzˈœnæː ː ɲɛ a avɔʁjˈɑ
La voisine est née à Avoriaz.
d sa ɲæ a la sɑpˈɛla d abõ- d ɐbajˈi
Je suis née à La Chapelle-d’Abon.. d’Abbaye.
l mˈθɛ də blˈuza sã sɛʁˈaɪ ɐ pəɲ- æ pwɛɲˈɛ
Les manches de la blouse sont serrées au pegn.. au poignet.
ð vœ lɑ bɑ a kˈɑʋɑ
Je vais aller en bas à la cave.
ᶦ fo dʁʏm - alˈa dʁömˈɪ dv mɪ - dv miɲˈe
Il faut dorm.. aller dormir avant mi .. avant la minuit.

10.2 La Chapelle-d’AbondanceM:

  • Sujet et régime

kãt la p- pɔlˈaj a fe l ow əl s mɑ a θãtˈɑ
Quand la p.. la poule a fait l’œuf elle se met à chanter.
laʃ la klʊ sy la pˈɔʁta
Je laisse la clef sur la porte.
vɛ lɑ tö ḍ ɕʏ bɑ ɑ kˈɑʋə
Je vais aller tout de suite en bas à la cave.
ɪ vɑ ɑ ðˈœø  la foʁˈe wɛ
Il va à la forêt ou la forêt oui.

11.1 LensF:

  • Sujet

fɑrˈʏna dɛ bʎa i ɛ mi bjantsə kɛ la fɑrˈʏna dɛ ʃˈilːa
La farine de blé elle est plus blanche que la farine de seigle.

  • Régime

ˈeʒɔ ʃˈoʊ a la mʊŋtˈaɲ - u pɔjˈɛzə
Je vais en haut à l’alpage .. ou: je monte.

11.2 LensM:

  • Sujet

zʏlˈʏnʏ kã j a feː ʏ - lɔ kɔkˈɪŋ - ːə - tsˈantə
La poule quand elle a fait le .. l’œuf .. euh .. elle chante.
ø merɛ ɡrˈãntə v- øː - ɐ n atsɐtˈaə pa lœ dra - fa- œ œ lɐ lɐ l faʒˈi ʎ mˈɪmɔ
La mère-grand v.. euh .. elle en achetait pas les habits .. elle fais.. euh euh elle la la les faisait elle-même.
la fˈeʎə - ɛː jo nɔ n ʃ ɐʃɛtˈa ə œː - ʃœ- nɔ ʃ ɐʃœtˈa ʃu l ˈɛrbwa
La fille .. et moi nous nous sommes assis euh .. som.. nous sommes assis sur l’herbe.
a mɪʒˈõŋ a mɛ e kɔʋˈrtɐ œːn etɛrnˈit
La maison à moi est couverte en éternit.

  • Régime

lʏ mˈamɐ ʃ ɛ aʃtˈaeø ʃʊɡ lɔ bɔr dɛ la kˈuᵏsʏ
La maman s’est assise sur le bord du lit.
ʃ n alˈ ɐ mntˈaɲ fa ʃə ləvˈa dɛ niːt - dəvˈaŋ ɡ ɪ fɑʒˈɪʃə zɔr
Si nous allons à la montagne il faut se lever de nuit .. avant qu’il fasse jour.
ɛ bˈeŋə tɔ dəpˈɛŋ t dəpɛŋ ʃɛŋ iə - ʃ ˈirə kɔmˈɔdɔ n nɔ faʒˈaŋ le ʒ eɪnˈe ɛ nɔ tsarzˈaŋ katr einˈe ʃu lɔ ʃu l tsaʀˈɛt a eʃjˈɛlə -  nɔ dəʒˈan ben tsaɹzjˈa mitʃja mənˈaː - p ʃeŋ ke ʃe nɔ tsarzˈam pa beŋ n ɛ a tsˈarzë kjɛ ʀʊβatˈaːʋə ɛ irˈɛ ə - falˈiə lɔ rəprˈɛndrə ə rəmˈɛtrə le ʒ eɪnˈe ʃu pʎaʃ
Eh bien tout dépend tout dépend c’était .. si c’était commode nous faisions les charges* et nous chargions quatre charges sur le sur le char à échelle .. et nous disions «bien chargé moitié mené» parce que si nous chargions pas bien nous avions la charge que retombait et il était .. il fallait le reprendre et remettre les charges sur place.
*[eɪnˈe]: cf. èin s.f. ‘charge de bois, de fumier, de blé, etc. que porte en une fois une bête de somme’ (GPSR 6: 187).
fˈɛrmə bˈʊts
Elle ferme la bouche.

12.1 Les MarécottesF:

  • Sujet et régime

la mˈɑːmœ ʃ ʃ  ʃətˈɑjʏ ʃy lɑɐ - la ʁˈɪvɐ dɛ la tɕɪ- œ - də la tɕʲˈœøtsː - w
La mère se s’est* assise sur le .. le bord du l.. euh .. du lit .. oui.
*La réduplication du pronom réfléchi de la 3e personne du singulier est caractéristique pour l’informatrice.

12.2 Les MarécottesM:

  • Sujet et régime

la mˈɑmɐ ʃ ə ʃøtˈajʏ ʃy lə ʁəʋˈ də la cʲˈœøtsɛ
La maman s’est assise sur le bord du lit.
 lˈɑʃ klʊ ʃy pˈɔːʁtɛ
Je laisse la clé sur la porte.

13.1 LiddesF:

  • Sujet et régime

la farˈənːa dy blo d ə pʏ blˈãːtsə kɛ də ˡa faʁˈin - kɛ la fˈarˈənːa dɛ la sˈɛeɡla
La farine du blé elle est plus blanche que de la farine .. que la farine du seigle.
ɐ tsəmˈizᵊ d ə blãŋts
La chemise elle est blanche.

13.2 LiddesM:

-

14.1 LourtierF:

  • Sujet

a ftˈɑn a duː batsˈi
La fontaine a deux bassins.
ɐ faɹˈʏnɐ dy blo œ pjʏ blãts kə ʃɑ d æ ʃɛɪ
La farine du blé est plus blanche que celle du seigle*.
*[ʃɛɪ] ‘seigle’ est féminin en italien, en francoprovençal et dans certains parlers de l’ouest de la France (FEW 11: 363a).

  • Régime

nø møtˈiː ɪ- ø faɹbalˈa i dz də fˈitɐ - nø mtjˈœ œ tsapˈo pla pɔ ɐlˈɔ tɹɑɐjˈø -  a baʁˈøtøʏ cɥi dzø
Nous mettions les.. le falbala les jours de fête .. on mettait le chapeau plat pour aller travailler .. et la barrette tous les jours.
ɪ œʋʴ æ ɡˈɔʀzə pɔ ʃ k ʃɪ læŋˈæə
J’ouvre la bouche parce que je suis fatiguée.
vˈɛːʏ tʏ ʃɥ ɐ tˈawɛ ɡʁã mˈiːɹə
Voyais-tu souvent la tienne grand-mère?
m ʃɥe tʃɥˈæ ɛ ɡɹˈilːə
Je me suis tordu la cheville.

14.2 LourtierM:

  • Sujet

kn ø dznˈʏl ɐ fɪ  kɔkˈɔ œ tsˈaãntɐ
Quand la poule a fait l’œuf elle chante.
e ʁɪvjˈeɹə kë travˈɛʁs ɐ nˈɔtʁɐ vælˈe e e drˈãɮɐ
La rivière que traverse la nôtre vallée est la Drance.
fmːˈaʴə ʋɐ t dɹˈɑe d fˈirə bjo  tso
Quand la fumée va tout droit il doit faire beau et chaud.

  • Régime

ɕʏː tæɛ d a mɛɪʏ meʑˈ j a də tɥˈilə ʁˈɔdzə
Sur le toit de la mienne maison il y a des tuiles rouges.
ʋo ʒ ˈɪte tʲʏ ʃətˈoː - ʃ ɐ tˈɛːʁɐ
Vous vous êtes tous assis .. sur la terre.
d ɛ ᵈzˈøʏ ɪ e ʏy tɹˈɛø ʋœɹdzˈɐʃə
Dans la forêt j’ai vu trois écureuils.

15.1 MiègeF:

  • Sujet

l farˈina dʊ bjɑː j ɛ bokˈu pj bjˈɑntsɪ ke l farˈina dɛ la ʃˈiːlɑ
La farine du blé elle est beaucoup plus blanche que la farine du seigle.
ɪ gr mamˈ atstˈɑvɛ pa l - lɛ ʒ ajˈ - lɛ faʒjˈvɛ mˈɛːmɑ
La grand-maman achetait pas les .. les habits .. elle les faisait même.
l riɛbˈɪnə fa lɛ waɲˈɛ kaã lˈunːa i  bɑ
Les carottes il faut les semer quand la lune elle est basse.

  • Régime

j ɑwʊ matˈɛtɐ m ʃɪ aʃɛtˈaj jŋ l ˈɛːrba
Moi avec la fillette me suis assise dans l’herbe.
dvˈ ir ʒu a la ɡrˈanz
Avant, il avait été (litt. était eu) à la grange.

15.2 MiègeM:

  • Sujet

ə zupˈɐ tcʲˈɛtʰə - ɕu le zɛnˈoʊ
La jupe tombe .. sous les genoux.
la mˈɑrə ʃ t ɐʃəᵈzˈɐ ʊ bɔr də la kˈuᵍse
La mère s’est assise sur le bord du lit.

  • Régime

o mʏ dɛ ʒŋ n alˈɛŋ a la m- ɑ mtˈaɲɛ
Au mois de juin nous allons à la m.. à l’alpage.
l pɑʃitˈɑm pɛ dɛʃˈu la krˈɛta
Nous* le passions par dessus la crête.
*Nous entendons [l] à la place de [n], ce qui ne fait pas de sens dans cet énoncé.
l bwˈb ʃ e tɹɔʃˈa a ʒa- a dzˈamba
Le garçon s’est cassé la ja.. la jambe.
œː n - ⁿ ʃiːrˈ - wɛt kpˈɛ - po fˈrɛ sɛt e  - ɐ fˈɑːrsɛ
Euh nous .. nous étions .. huit copains .. pour faire cette eh euh .. la farce.
l ariˈoː ʃ t aʃtˈa ʒʊ ə ʃˈɹl pɔr riˈa
Le trayeur s’est assis sur le tabouret pour traire.

16.1 MontanaF:

  • Sujet

fˈɑrʏna dəː - dʊ s- dʊ bʎa ɛ pʎʏ bʎˈãŋtsə kɛ hla dʊoː - d la ʃˈiːla
La farine du .. du s.. du blé est plus blanche que celle du .. du seigle*.
*[ʃˈiːla] ‘seigle’ est féminin en italien, en francoprovençal et dans certains parlers de l’ouest de la France (FEW 11: 363a).
mˈama ʃ ɛh aʃtˈaɪ dɛʃˈu lɔ bɔr də lɑ kˈɔoksə
La maman s’est assise sur le bord du lit.
le ɑ lɑ l- l ɡrˈʊʃa prɔsɛsjˈŋ ˈɑwe tɔ l mˈndɔ vɑːn ə lø muʒˈka lʏ ʃː lɛ mɪ- ɛ lɛ sɔldˈɑː
Il y a la l.. la grosse procession où tout le monde vont* et la musique, le chant, les mi.. euh les soldats ..
*accord logique au pluriel.

  • Régime

mə ʃɪ tøˈɛːrʃa la ɡrˈʎə
Je me suis tordue la cheville.

16.2 MontanaM:

  • Sujet

plɐnˈtɐ də la - tsˈɐmbra u drʏmʃˈẽ j ɛ bˈɑːʃo
Le plafond* de la .. chambre où nous dormons il est bas.
*[plɐnˈtɐ] s.f. ‘poutre transversale du plafond, dans les rainures de laquelle s’encastrent les planches du plafond’ (FQ 1989: 158 s.v. planèta).
ʒʲˈøpɐ li tʃjət tãŋk ɪ zənˈʊ
La jupe lui tombe jusqu’aux genoux.
ɕɥˈœra  j n n ʃɛ ʃɛtˈa dəsʊ l ˈɛrba - lɔ pra
La sœur et moi nous nous sommes assis sur l’herbe .. le pré.
ʃˈaːla awə nø teɲˈẽ l prɔvʒjˈʊŋ ɪ ɛ frˈøsʏ -  ʃˈɛkɐ
La pièce où nous tenons les provisions elle est fraîche .. et sèche.

  • Régime

lə mamːɐ ʃ  aʃtˈaɛ øː ..  l arˈø ḍ la kˈus
La maman s’est assise euh .. au bord du lit.
ɪ fˈrmœ bˈtsə
Elle ferme la bouche.

17.1 NendazF:

  • Sujet

i ɡrˈoːsə - ɑtsətˈæɛ pɑ e brˈʊːa - ɪ koʊʒˈe tɔ mˈeːmɐ
La grand-maman .. achetait pas les habits* .. elle cousait tout même.
*[brˈʊːa] ‘chiffons, vieux vêtements’ (cf. Schüle 1998: 438 s.v. brúə ou bruáš, GPSR 2: 850, FEW 21: 515a).
ɪ mˈamə ʃ ɛ ʃtˈaɛ ʃ ʊ - ʃ ɔ ʁuwˈ dy jœ
La maman s’est assise sur le .. sur le bord* du lit.
*[ʁuwˈ] n.m. ‘bord, rebord’ (Praz 1995: 523 s.v. rouon).

  • Régime

j e ntʃɥˈɛ a nˈeːla
J’ai tordu la malléole*.
*[nˈeːla] cf. nîle n.f. ‘malléole, articulation des pieds ou des pattes’ (Praz 1995: 396).

17.2 NendazM:

  • Sujet

a f sətˈːmbr et i dɪʃˈɛɪ - n aː dɛʃˈɛɪ - ij atsərˈʊ vm bɑ bajˈ - a dɛʃˈɛi
À fin septembre c’est la désalpe .. on a la désalpe .. le vacher* vient en bas donner .. la désalpe.
*[atsərˈʊ] n.m. ‘vacher, maître vacher d’alpage’ (Praz 1995: 38).
ɪ zʏnˈəl a fe ɔ kɔkˈ ɪ kãkˈanə
Quand la poule a fait l’œuf elle crie*.
*[kãkˈanə] cf. cancanâ ‘cancaner, bavarder, crier en parlant du canard’ (Praz 1995: 96).

  • Régime

iː tiˈ d ɑ bˈɔːʁnə døpˈɑːʃəː - a frˈeːtʰə
Le .. tuyau de la cheminée dépasse .. le faîte.

18.1 OrsièresF:

  • Sujet et régime

la miʁ s ɛ ʃtˈaɛ ɕy l bɔ d kjts
La mère s’est assise sur le bord du lit.
adzˈʏtə m lafˈe ɐ lteʁˈɪ
J’achète mon lait à la laiterie.

18.2 OrsièresM:

  • Sujet et régime

nʊ lʏ tʃaʁdʒjˈɛøv sy la tsaʁɡˈɔsːə - y ɕy ɕy la ʎɥˈɑedzɐ
Nous les chargions sur le char à deux roues .. ou sur sur la luge.
laːs la θl ɐ pʀt
Je laisse la clé à la porte.
vˈizɪ kʀˈatʃə a kˈɑʋə
Je vais vite* à la cave.
*[kʀˈatʃə]: onomatopée exprimant la soudaineté d’un procès (cf. Enckell/Réseau 2003: 180).

19.1 St-JeanF:

  • Sujet

tʃjˈvrɐ ʎ a ʃˈeɪ fɑ li dnˈɑ a bˈiːrɛ
La chèvre* elle a soif il faut lui donner à boire.
*Au moment de l’enquête, le malentendu («chèvre» pour «chien») nous a échappé.
mˈaːrː ʃ  - ʃ hah- aʃtˈa h lo bor dʊ bis
La mère s’est .. s’hah.. assise sur le bord du bisse*.
*bisse: «lit» a été pris dans le sens de ‘lit du bisse’ (canal d’irrigation). Au moment de l’enquête, le malendendu nous a échappé.
tsʏmˈiːʒɛ de - dʊ kɔsjˈ l ɛ błnts - pɔ pˈʊrtɔn  ʒilˈɛ pɔ ts- pɔ tszjˈɛ
La chemise de .. du costume elle est blanche .. puis ils portent un gilet pour ch.. pour changer.
w l ʃntɥˈirə ʎ ɛ brɔdˈai
Oui la ceinture elle est brodée.
ɐ fərˈʏna dʊ błɑ l ɛ me błˈŋtsi kj a fˈarˈʏna dɛ ʃˈiːla
La farine du blé elle est plus blanche que la farine de seigle.

  • Régime

mɛ ʃi tɥˈɛʃɐ la ɡrˈɪłɐ
Je me suis tordue la cheville.
a ʃnˈɐ kji vjen ʋarˈn o martʃjˈɑ
La semaine qui vient, ils iront au marché.

19.2 St-JeanM:

  • Sujet

kɔmə lʏ - zʏlˈnɑ j a fe l usː ʏ tsˈantɐ
Quand la .. la poule elle a fait l’œuf elle chante.
dɛ kˈɔʊ - ʏ tˈɛːra lɔ matˈiŋ j ɛ ŋkˈɔ zɑlˈɑɪ
Parfois .. la terre le matin elle est encore gelée.
la ɡˈɔnːa - va plu ba kʲɛ l zɔnˈłʁ
La jupe .. va plus bas que les genoux.

  • Régime

jo lˈaʃɔ la kłɑ ʃuɡ pˈoːrta
Je laisse la clé sur la porte.

20.1 SavièseF:

  • Sujet

i ɡrˈɔʊɕɐ kʊʑˈiɛ mˈeɪmɛ i furˈo {kɛ / k ɛ} metˈi
La grand-mère1 cousait même les robes2 qu’elle mettait.
1[ɡrˈɔʊɕɐ], grºᵘcha s.f. ‘grand-mère (FB 1960: 301).
2[furˈo], four s.m. ‘robe légère’ (FB 1960: 286).
ɪ tsɪmˈɪːʒ ə tɔtˈ blˈntsə
La chemise est toujours blanche.
ɑː ɪ ɡro ʏ ɡrˈoʊʃə mĩnᵈzˈim pɑ rŋ kʲe d - d fl
Ah le grand-père la grand-mère mangeaient pas que du gâteau*.
*[fl] s.m. ‘flan, gâteau de toute espèce, tarte aux fruits’ (FB 1960: 277 s.v. flon).
e mˈɑrə l aʃetˈaə ʃ ɔ bʷ dy lɪ
Oui, la mère elle est assise sur le bord du lit.

  • Régime

i fɛʁm a ɡɔːrḍz
Elle ferme la bouche.
i ts l a mwɛː a ɑ pt
Le chien il a mordu à la fesse.

20.2 SavièseM:

  • Sujet

ɪ ɡroʃ a mɛʋ ɛː fɑbɹʏkˈɑɛ to mɛm ø ʒ aːlˈ ɐtsətˈɛə pɑ
La grand-mère à moi elle fabriquait tout même les vêtements elle achetait pas.

  • Régime

æʃ a kja ʃy a pˈurta
Je laisse la clé sur la porte.

21.1 SixtF:

  • Sujet et régime

fɑʁnˈɐ də blaː  pø blθ k la fɑʁnˈɐ - də sˈɛɡa
La farine de blé est plus blanche que la farine .. de seigle.
ɛ b n alˈav ɐθtˈe l lɐfˈe v la fœʁtˈɪːrə
Et bien on allait acheter le lait vers la laiterie.

21.2 SixtM:

  • Sujet et régime

la pɔlˈaljəː ɐ fe sn ˈyʊ il θãt
La poule a fait son œuf elle chante.
m ã va kᵊrˈi l lafˈe a la fəʀtˈiʁə
Je m’en vais chercher le lait à la fruitière.

22.1 TorgnonF:

  • Sujet et régime

laː la fæˈønːa dɛ fʀɔmˈ - j ɛ pœ blˈtsə kɛ sˈɛlːa aːə kɛ sˈɛlːa du bloː
La la farine de blé .. elle est plus blanche que celle euh que celle du seigle.
də vʏ tɔ d ĩŋ kʲʏ ɑ la kʀˈoːta
Je vais tout d’un coup à la cave.

22.2 TorgnonM:

  • Sujet et régime

la dzəlˈœna k j ɑ fe l ʊ ɪ tsˈŋt
La poule quand elle a fait l’œuf elle chante.
nɔ lsˈn təðˈɔʁ la klʏ ɒ pˈœːʁta
Nous laissons toujours la clé à la porte.

23.1 TroistorrentsF:

  • Sujet et régime

la mamˈa l a œ - l  l  asetˈajø sy lə - lʏ bɑ ə lə - lʏ ʎe
La maman elle a euh .. elle est elle est assise sur le .. le bas euh le .. le lit.
nʊ søvˈøɲ bˈa də tˈt də ʒylˈijə
Nous nous souvenons bien de la tante de Julie.

23.2 TroistorrentsM:

  • Sujet et régime

ː dzənˈœð a uvˈoː e tsˈte
Quand la .. poule a pondu elle chante.
e la koʋˈnːɑ - k sə lˈɑvːe
C’est le brouillard .. qui se lève.

24.1 Val-d’IlliezF:

  • Sujet et régime

kã t vʏɲˈaʋə v l tɔ la mˈaʁɛ l ɪʁ ktˈtə
Quand tu venais à la maison la mère était contente.
sə vʊ z alˈɑ ɑ mõtˈaɲ fɔdrə pr vo bɑdˈæ dv k fɑts sˈɑtsə dzø - fas dzø
Si vous allez à la montagne, il faudrait bien vous mettre en marche* avant qu’il fasse soit jour .. fasse jour.
*abad (6°) v. intr. ou réfl. ‘se mettre en marche, prendre sa course’ (GPSR 1: 30).
ə sa n ba a la ʋʊ d ijˈi pɥi ɑ- ɐbˈɪtəː ɐbˈit am tsãpiʀˈɛ aː
Je suis née en bas à la Val d’Illiez puis j’ha.. j’habite j’habite en haut à Champéry maintenant.

24.2 Val-d’IlliezM:

  • Sujet et régime

mˈɛʁə ɕə ɕ ɛ setˈaɪː - y y bɔʁ dy ʎi
La mère se s’est assise .. au au bord du lit.
nˈɛɕ θɔ ɕy pˈurtɐ
Je laisse la clé sur la porte.

25.1 VouvryM1:

  • Sujet et régime

la mˈaʁɛ ɛ aɕitˈaɛ ɕy lɐ - ɕy l kˈaʁɔ d - [la køts]* - d la kts
La mère est assise sur la .. sur le coin du lit.
*Intervention du témoin M2.
wˈɛø vɔ vˈɛde la pˈøfə ʃy la ʁˈʊtə
Oui vous voyez la poussière sur la route.

25.2 VouvryM2:

  • Sujet et régime

la kovˈnə mˈtɛ
Le brouillard monte.
lˈɑɕo θɔ sy la pˈɔʁta
Je laisse la clé sur la porte.