Menu

Comparer

Comparer la carte 41110 avec:

 

Rechercher

Critères de recherche

 

Verbes en -are à radical non palatalisant: l’infinitif d’« aller »

 
parler de, total occurrences
témoin
féminin
témoin
masculin
1
Arbaz (7)
ɑˈɑ, ɑ, ɑˈɔ, ɔ
ɑwˈɑ, ɛ
2
Bionaz (7)
alˈɪ
ɑlˈɪ
3
Chalais (10)
alˈa, ɑlˈɑ,
ɑlˈa, ɑlˈɑ
4
Chamoson (8)
ɐlˈa
ɐlˈa, ɑlˈɑ, ɛlˈɑ
5
Conthey (6)
ɑˈa, aˈɑ
, ɑˈɑ
6
Évolène (4)
alˈa, ɑlˈɑ
alˈɑ, ɑlˈɑ
7
Fully (8)
ala, ɐlɑ, alˈɔ
alˈɑː, alˈœ
8
Hérémence (7)
ælˈa, la
alˈɑ, ɑlˈɑ
9
Isérables (6)
a
, œ
10
La Chapelle-d’Abondance (7)
alˈa,
ɐlˈɑ, ɑlɑ,
11
Lens (6)
alˈa, ɑˈɑ
alˈa, ɑlˈɐ, ɐlˈɐ
12
Les Marécottes (7)
alˈa, ɐlˈɑ
ɛlˈa, ɑlˈɑ
 
parler de, total occurrences
témoin
féminin
témoin
masculin
13
Liddes (11)
alˈɪ, alˈe
alˈi, alˈe, ɐlˈ
14
Lourtier (7)
ælˈa, alɑ, ɐlˈɔ
ɐlˈa
15
Miège (9)
ɑlˈɑ, ɐlɐ
alˈa, a, ɐlˈɑ, ɐˈə, ə
16
Montana (6)
alˈa, əlˈɑ
alˈa, əlˈa
17
Nendaz (8)
, ɐˈɑ
aˈa, a, ɑˈɑ, ɛ
18
Orsières (7)
ælˈæ, ælˈe, ale
ʔalˈe, ælˈe
19
St-Jean (6)
alˈa, a
alˈa, ɑlˈɑ
20
Savièse (3)
ɑ
a, ɑ
21
Sixt (32)
alˈeː, ɑlˈe, ɑlˈeː, ɐlˈe,
ɐlɛː, alˈeɛ, le, lɛː
22
Torgnon (3)
-
ɑlˈɑ, ɐlˈɑ
23
Troistorrents (7)
ɑlˈaː, ɐlˈɐ
,
ɑla, ɛlˈɛ
24
Val-d’Illiez (7)
ɑlˈa, la, ɑlˈɑ
læː, ɑlˈɛ,
25
Vouvry (6)
alˈa
ɛlˈɛ, ɐˈɐ
, la

Fermer

Veuillez cliquer sur

- un symbole de la carte

- une transcription du tableau des formes attestées (ou un chiffre des tableaux de fréquences)

- un énoncé de la liste

pour afficher le clip video correspondant.

Si vous découvrez des erreurs dans cette version «test» de l’Atlas, merci de bien vouloir les signaler à:
andres.kristol@unine.ch.

Liste des énoncés

1.1 ArbazF:

d aprɪ mɛ stɑ l l lʏ- pʷ ɑˈɑ dəmɹˈɑ ʏ ɡɑmˈẽŋ p ɔ  lʏzˈɛtːɑ
D’après moi celle-là elle est lu.. pour aller jouer les gamins pour aller en petite luge.
ɛ zɔɹ dy fiɦ mɛto o - kˈutĩŋ pʷ ɑ ɑ mˈʃɑ - e kutˈĩŋ yː  ʃˈurtsɑ
Les jours des fêtes je mets le .. costume pour aller à la messe .. le costume1 ou la robe2.
1[kutˈĩŋ] terme générique désignant la robe du costume régional.
2[ʃˈurtsɑ] robe de laine de l’ancien costume (GPSR 4: 41).
ʃe  yd ɑˈɔ ɑ mõtˈɑɲ ʊʒë fo ʊʒe lɪˈa dʑjŋ zɔɹ
Si vous voulez aller à la montagne, il vous faut vous lever avant jour.
ɔ ɑ mtˈaɲə -  tɹˈɛsə d abˈɔɹ ʊnɑ ɡɹˈdɑ plˈŋnɑ
Pour aller à l’alpage, on traverse d’abord une grande plaine.

1.2 ArbazM:

vøʒ ɑwˈɑ de ʃɥˈitɑː ə  ɕiwˈi
Je vais aller de suite euh au cellier.
pw ɛ ᵊnˈʊ ʃʏ o tˈeɪ prˈᶾʊ w ɕjˈɛwɑ
Pour aller en haut sur le toit je prends l’échelle.

2.1 BionazF:

-

2.2 BionazM:

p ɑlˈɪ si ɕ lɔ tˈtœ mə fɑ pʁˈndʏ l ɪtsˈɪːlɑ
Pour aller en haut sur le toit il me faut prendre l’échelle.

3.1 ChalaisF:

tʊ fa alˈa ɔ mdsˈŋ t a prɑ maː t pʊ pɑme rastˈaː dɛŋʃ
Toi, tu dois* aller chez le medecin, tu as bien mal, tu peux plus rester come ça.
*Emploi personnel du verbe «falloir»; cf. carte n° 71120.
bɔ ʔ - l ʒ ɔmː prɪndjˈɔŋ kɛ ʃɛn pʰ ɑlˈɑ u bwe ʃu pə la zʊ lə d ɪʏvr awˈ le ɡˈeːtɐ
Ben .. les hommes prenaient que cela pour aller au bois en haut dans la forêt là d’hiver avec les guêtres.
ɛ t tʊ vɑ ɑ la zʊː - a ɐ - a ɐ zˈoʊr dɛmˈã - tʊ prɐ la lɥˈidza a kɔrnupˈa adˈɔ - pɔ ʊ bwɛ t e ublïdʒˈa - pa vnˈ ba ãm bʀˈɔʃ ɑwˈe hil bwɛ
Et toi tu vas à la forêt .. à la .. à la forêt demain .. tu prends la luge à poignées1 alors .. pour aller au bois tu es obligé .. (on ne peut) pas venir bas en brouette2 avec ce bois-là.
1[kɔrnˈupa] cf. cornoûpa s.f. ‘poignée de faux, de charrue, de traîneau, etc.’ (Praz 1995: 150).
2[bʀˈɔʃ] ‘brouette’ (cf. GPSR 2: 350a s.v. bèrs(ə)).

3.2 ChalaisM:

pʀ ɑlˈa ʃʊ l tɪːt - ʃ l tɪt kˈɔnto prn ʊn ɛɕjˈɛlə
Pour aller sur le toit .. sur le toit je dois prendre une échelle.
pɔʁ ɑlˈɑ ʃuk œː n alpˈɑːzœː nɔ kɔntˈeŋ trakɔmˈɑ ː lŋ platˈe
Pour aller en haut euh en alpage nous devons traverser un long plateau.

4.1 ChamosonF:

ï dz də fˈitə mɛt  kstˈym pɔ ɐlˈa æ ms
Les jours de fête je mets le costume pour aller à la messe.

4.2 ChamosonM:

d ivː ɐː n aːsˈ ɛ ɡʁˈɔsə lwˈadzə dy bu pɔ ɐlˈa y bu a ɪ z ˈɑːtʀɛ e pj ptʃˈʊːdə l œ pʷɔ lwadʒˈɪœ awˈe aw e bɔtˈi
D’hiver euh nous avions les grosses luges pour le bois pour aller au bois, et les autres les plus petites c’est pour luger avec avec les petits.
ɑlˈɑ n o so  tˈɑɛ si ebͥdʒˈa də pʁn n etʃʲˈnɐ
Pour aller en haut sur le toit je suis obligé de prendre une échelle.
ʋaz ɛlˈɑ t d ɕɥit  kˈɑvə
Je vais aller tout de suite en cave.

5.1 ContheyF:

ɔ dzɔ dɛ fˈiːtᵄ nɔ mɛtˈ ɔ kwtˈ p ɑˈa a mɕ
Le jour de fête, nous mettons le costume pour aller à la messe.
aˈɑ ɑ mtˈaɲə fo ʃə lœvˈɑ dəvˈãŋ dzɔː
Pour aller à la montagne il faut se lever avant jour.

5.2 ContheyM:

pr inˈɔ ʃy ɔ tɛ mɐ fo prɛn n ɪtʃˈeːa
Pour aller en haut sur le toit il me faut prendre une échelle.

6.1 ÉvolèneF:

j veʒ alˈa t də ʃᶣit  səʎˈi
Je vais aller tout de suite au cellier.
l zɔʃ də fˈeːsa jɔ mˈɛtɔ lɔ - l ʃˈyts pɔ ɑlˈɑ a la mˈɛʃᵊ
Les jours de fête je mets le.. le costume pour aller à la messe.

6.2 ÉvolèneM:

ʃ wølˈʏ alˈɑ  mntˈaɲə fo ʋ lɛvˈa dɛvn zɔ
Si vous voulez aller en montagne, il faut vous lever avant jour.
pɔr ɑlˈɑ ʃu ə ʃ l tek jɔ prːʒ ʏn ɛʃjˈɛla
Pour aller en haut sur le toit je prends une échelle.

7.1 FullyF:

i wɔ fɔ ɐlɑ dʁʊmˈi dəvˈã mjenˈɪ
Il vous faut aller dormir avant minuit.
i viʒ alˈɔ ʃʏtˈu bɑ a la kˈɑvɐ
Je vais aller tout de suite en bas à la cave.

7.2 FullyM:

e wa alˈɑː vwˈɹə a la kˈavə
Je veux* aller maintenant à la cave.
*[e wa] ‘je veux’ (Schüle et al. 1990: 229, 234).
a pɔ alˈœ ʃ lʏ tˈæʏ dˈɑo pɹ l etsˈëlɐ
Ah pour aller sur le toit je dois prendre l’échelle.

8.1 HérémenceF:

ʃ n ɔlˈ ælˈa ɐna a la mõntˈaɲə fo nɔ lɛˈa dɛˈãŋ fæʒˈïɕy zɔ
Si nous voulons aller en haut à la montagne il faut nous lever avant qu’il fasse jour.
a wi lœ bˈelə fˈeːθə n mɛtʋ lɔ blantsˈɛ lɛ mɪ bjö z aʎˈ pr la la mʃː
Ah oui, les belles fêtes nous mettions le «blantsè*» les plus beaux habits pour aller (à) la messe.
*blantsè n.m. ‘robe du costume des dames’ (http://www.wikipatois.dayer.biz/, 28.8.2014).

8.2 HérémenceM:

le ʀahˈɑ j ɛ ɑ  mtˈe lɔ blɑ - e le ɡrenˈɪ  mətˈe lɔ p lɔ lɔ lœ œ lœ ʃɐtɕˈɛ dy blɑː ke l ɪ- kã j ˈɪrə vanˈɔː - tˈɔtə lə dʀˈɪ kj ən ɛɪ bœʒˈ a mɛɪʒˈᵍ - metˈe ʊ ʒɛnˈɪ - ɛ ʊ ʀaɦˈɑ  mɛtˈɛɪ ʁ kɔ lɔ blɑ - ɛ l palˈɛ lɐʃjˈ pa alˈɑ ənˈa lœ ʁat ɛnˈɑ ɔ ʁaɦˈɑː
Les raccards c’est où on mettait le blé .. et les greniers on mettait le pain le le les euh les sacs* du blé qui é.. quand il était vanné .. toutes les denrées qu’on en avait besoin à la maison .. on les mettait au grenier .. et au raccard on mettait seulement le blé .. et les palets ne laissaient pas monter (litt. aller en haut) les souris dans le raccard.
*[ʃɐtɕˈɛ] cf. chatchyà, chatchyâyu n.f. ‘contenu d’un sac’ (FQ 1989: 48).
w me kwʏtʃˈ d ɑlˈɑ bɑ ʊ selˈɪː
Je veux me dépêcher* d’aller en bas à la cave.
*[kwʏtʃˈ] v.prn. ‘se dépêcher’ (Lavallaz 1935: 451).

9.1 IsérablesF:

ɪ ʋʊˈɪ a t d sɥˈɪːtə bœ ʏ ɬiˈi
Je veux aller tout de suite en bas à la cave.

9.2 IsérablesM:

vz tö də ʃˈøʏt œø ɕiː
Je vais aller tout de suite au cellier.
p œ ənˈo ʃɔ ɔ tˈæɛ jɔ prˈzɔ n ːtʃˈɑ
Pour aller en haut sur le toit je prends une échelle.

10.1 La Chapelle-d’AbondanceF:

ᶦ fo dʁʏm - alˈa dʁömˈɪ dv mɪ - dv lɑ miɲˈe
Il faut dorm.. aller dormir avant mi .. avant la minuit.
ð vœ bɑ a læ kˈɑʋɑ
Je vais aller en bas à la cave.

10.2 La Chapelle-d’AbondanceM:

fo dɹmˈɪ - fo ɐlˈɑ ˡdʁʏmˈi ðv ᵈlɑ ᵇminˈe
Il faut dormir .. il faut aller dormir avant la minuit.
e b ʋ ɑlɑ ɑʁʊzˈɑ wɛ lɛ ʋ t  t ɑʁzˈɑ lə le l - lë tõbe ke de - lə flˈœeʶ ɕy l ɕy - ɕy le tˈõbe
Eh bien elles vont aller arroser oui elles vont de temps en temps arroser le les l .. les tombes n’est-ce pas des .. les fleurs sur l.. sur .. sur les tombes.
tö ḍ ɕʏ bɑ ɑ lɑ kˈɑʋə
Je vais aller tout de suite en bas à la cave.

11.1 LensF:

ˈeʒ alˈa dɛ ʃɥˈitə u slˈi
Je vais aller de suite au cellier.
lɔ zɔr di fˈehœ mˈtɔ lɔ kɔstˈymə pɔr ɑˈɑ a mˈɛʃɐ
Le jour de fête je mets le costume pour aller à la messe.

11.2 LensM:

dəmˈɑŋ wɑ alˈa i prɑ taŋk a la ʁəmwˈøntsɛ
Demain il va aller aux prés jusqu’à la remointse.
ˈeʒɔ ɑlˈɐ ʃ- ˈeʒɔ ʃɔ ə l mtˈaɲə
Je vais aller s.. je vais en haut à l’alpage.
pəɹ ɐlˈɐ ʃu ʊ tiͭ pɹˈʒø ʏn ɛɕjˈɛlɐ
Pour aller sur le toit je prends une échelle.

12.1 Les MarécottesF:

lɪ dz d fˈeːtə bwˈtʏ lʏ kɔstˈym pɔʁ alˈa a la mʃː
Les jours de fête je mets le costume pour aller à la messe.
vˈeʏʒ ɐlˈɑ dɛ tiːʁ bɑ a la kˈɑːvə
Je vais aller tout de suite bas à la cave.

12.2 Les MarécottesM:

ɛlˈa d tiʁ æ la kˈɑʋə
Je veux aller tout de suite à la cave.
l ə ʃɔvˈ la tˈɑːtsə di ʒ fˈã d ɑlˈɑ kəʀˈi lʏ pitʃˈu bu
C’est souvent la tâche des enfants d’aller chercher le petit bois.

13.1 LiddesF:

la tsˈeɪnɐ d a sˈɛɪ - əː i fʊ jʏ - fo j alˈɪ pɔrtˈe bˈɛer
La chienne elle a soif .. euh il faut lui .. il faut lui aller porter boire.
jʏ ʋɛ alˈe t də ʃɥit  la kˈɔːʷɑ
Je vais aller tout de suite en la cave.

13.2 LiddesM:

a bẽ li ɥɛɪdzˈ l ˈɪr - l ˈɪrëː pɔ sɛ dʒilˈe -  bɛæ py n ɐv ɐsʏbˈẽ li ɥˈedzə mï li ɥˈedzə l ɪr pɔ travajˈe - l ˈɪrə pɔ mənˈe lə fømˈ ᶞæ li tsã d əvˈɛ - li ɥˈdz y bˈẽ - y bẽ pɔr alˈi kirˈi də se a la dzuː yː - s də s pɛjˈ kwˈə də tsɑtˈ kã l er pwœ - pwɪ li z plejˈ asʏbˈẽ pwe dezarpˈe deri mtˈaɲɛ lɪ d ala - l apɛlˈa lɪ ɥɛɪdzˈœtɛ mɛ ɪrɛ le de ɥˈɛɪdzəː -
Ah ben, les petites luges c’était .. c’était pour se luger* .. eh bien puis on avait aussi les luges mais les luges c’était pour travailler .. c’était pour mener le fumier dans les champs d’hiver .. les luges ou bien .. ou bien pour aller chercher de [se] (?) à la forêt ou .. elles s’employaient aussi l’été quand c’était pour euh .. puis ils les employaient aussi bien pour désalper des alpages là d’aller .. ils les appelaient les lugettes, mais c’était là de luges ..
*[dʒilˈe] ‘glisser, luger’ (cf. GPSR 5/2: 1026 s.v. dyilâ).
ø wʊj alˈe - w alˈe kratʃ æ la kˈɑvɐ
Je veux aller.. je veux aller vite* à la cave.
*[kratʃ] onomatopée exprimant la soudaineté d’un procès (Enckell/Réseau 2003: 180).
pɔɹ ɐlˈ œ la mtˈaɲɛ jɛ f dabwˈœ pasːˈe to lo pl dy tsatɛlˈɑː
Pour aller à l’alpage il faut d’abord passer tout le plan du Châtelard.

14.1 LourtierF:

jʊ wɑ ælˈa  kˈɐɑvə
Je veux aller en cave.
fo alɑ dɹʏmˈ j mjənˈɛɪ
Il faut aller dormir avant minuit.
nø møtˈiː ɪ- ø faɹbalˈa i dz də fˈitɐ - nø mtjˈœ œ tsapˈo pla pɔ ɐlˈɔ tɹɑɐjˈø -  a baʁˈøtøʏ cɥi dzø
Nous mettions les.. le falbala les jours de fête .. on mettait le chapeau plat pour aller travailler .. et la barrette tous les jours.

14.2 LourtierM:

ɐlˈa øenˈ ɕᵘ ə tˈɑe j pɹʒ yn etsˈiːɐ
Pour aller en haut sur le toit je prends une échelle.

15.1 MiègeF:

pɔr ɑlˈɑ ɑ lɑ mntˈaɲə nɔ kɔᵛˈœ œ nɔ pˈɔpa kã nɔ parteʃˈ j a dabˈɔr  -  tsalˈɔt ɑwˈɪ e pjɑ
Pour aller à l’alpage il nous convient euh nous p.. quand nous partons il y a d’abord un .. un bout de chemin* où c’est plat.
*[tsalˈɔt] cf. tsalot ‘bout de chemin, trajet’ (Duc 1986: 107).
ʋɔ kɔntˈa ɐlɐ drumˈi dv mɪnˈɪt
Vous devez (litt. vous comptez*) aller dormir avant minuit.
*L’emploi de kontá ‘compter’ dans le sens de ‘devoir, falloir’ est caractéristique pour les parlers du district de Sierre (cf. GPSR 4: 227).

15.2 MiègeM:

e jʊ ʃɪm biʃ s an alˈa awˈ d piti - awˈ lu pitˈi
J’ai vu cinq biches s’en aller avec des petits .. avec leurs petits.
a la rtɑ e lˈːɡa - əʰʏ - e fa ʃə lœʋˈa dø βɔn ˈurə pɔɹ a a mtˈaɲʏ
Ah la route est longue .. euh.. il faut se lever de bonne heure pour aller à la montagne.
mːedʲatəmˈŋ kˈntɔ ɐlˈɑ u ɕelˈiː
Immédiatement je dois aller (litt. je compte* aller) au cellier.
*L’emploi de kontá ‘compter’ dans le sens de ‘devoir, falloir’ est caractéristique pour les parlers du district de Sierre (cf. GPSR 4: 227).
pɹ ɐˈə ʃɹ l tit pɹ- pɹˈʒo on eʃˈɛlᵊ - ø - øn etɕˈɛla
Pour aller sur le toit je pre.. je prends une échelle .. une .. une échelle.
p b drumˈɪʏ fʷ ə drumˈ djəvˈã mɪɲ- œ mɪnˈet
Pour bien dormir il faut aller dormir avant min.. euh .. minuit.

16.1 MontanaF:

pɔr alˈa pjˈ lœ vˈaːtsə - ˀɛə a la mntˈɑɲə n trɑvrʃˈẽŋ  - m pʎa
Pour aller alper les vaches .. euh à l’alpage, nous traversons un .. un plat.
l zɔr di fˈeːhɛ mˈɛtə lɔ kɔstˈym pɔ əlˈɑ a la m- a la mˈɛʃɐ
Les jours des fêtes je mets le costume pour aller à la m.. à la messe.

16.2 MontanaM:

vˈëʒə alˈa t dɛ ɕɥˈit ˀu - ˀu selˈi
Je vais aller tout de suite au.. au cellier.
əlˈa ʃp  titᵊ kˈɔnto prẽndr ʊn ɛʃʲˈɛlːa
Pour aller en haut au toit je dois (litt. je compte*) prendre une échelle.
*L’emploi de kontá ‘compter’ dans le sens de ‘devoir, falloir’ est caractéristique pour les parlers du district de Sierre (cf. GPSR 4: 227).

17.1 NendazF:

ː dzö də fjˈetə mat o kutˈ pr a mɛʃ
Les jours de fête je mets le costume pour aller à la messe.
ʃ ʊ urˈi ɐˈɑ ɑ mtˈaɲə fo ʋɔ ʒ eˈɐ diˈãŋ kœ fˈaʃï dz
Si vous voudrez aller à la montagne il faut vous lever avant qu’il fasse jour.

17.2 NendazM:

ʃ  rie aˈa am mntˈaɲə ɪ fo vɔ ʒ eˈa - dˈɛ k ʃeɪ dzɔ
Si vous voudriez aller en haut à l’alpage il faut vous lever .. avant qu’il eusse (=soit)* jour.
*Le parler de Nendaz utilise les mêmes formes [ʃeɪ] (habuisset) pour le subjonctif présent des paradigmes d’«être» et d’«avoir» (Praz 1995: 652).
j ʃɪ fe - œː - amˈ nd ɑːt - prez - əː dʒjɔ amˈu nnd ɑːt - pɑ - enˈɑ - paskʲ  pːɑ tn dreɪ pɔɹ ɑˈɑ t k am nd ɑːt
Moi je suis né1 .. euh .. amont2 Haute-Nendaz .. je parl.. euh je dis «amont»2 Haute-Nendaz .. pas «en haut»3 .. parce que c’est pas si pentu pour aller jusqu’amont Haute-Nendaz.
1[ʃɪ fe], ítre fé ‘être né’ (Schüle 1998: 60).
2[amˈ], amû ‘en amont d’une pente modérée’ (Praz 1995: 21).
3[enˈɑ], énâ ‘en haut d’une forte pente’ (Praz 1995: 236).
ʃ uʃˈ feː - enˈa  əʒˈɔʊnɔ - ʋ- ʋo ʋˈeɪdə - e drˈɛj - e drˈɛɪ pɔr ɛ nˈɑ - nyˈŋs
Si j’étais fait* .. en haut en Veysonnaz .. v.. vous voyez .. c’est pentu .. c’est pentu pour aller en haut .. nuance.
*ítre fé ‘être né’ (Schüle 1998: 60); [uʃˈ] ‘eusse’: le parler de Nendaz utilise les mêmes formes [ʃeɪ] (habuisset) pour le subjonctif présent des paradigmes d’«être» et d’«avoir» (Praz 1995: 652).

18.1 OrsièresF:

mˈɛt lʊ kɔstˈym pʷɔ ælˈæ æ lɐ mˈesːɑ - p ælˈæ ɐ la ɡʀã mˈɛsːə - li z dë fˈitːɐ
Je mets le costume pour aller à la messe .. pour aller à la grand-messe .. les jours de fête.
vïz ælˈe kʀˈæcʏ bɑ a la kˈɑʋə
Je vais aller vite* en bas à la cave.
*[kʀˈæcʏ] onomatopée exprimant la soudaineté d’un procès (cf. Enckell/Réseau 2003: 180).
fo së -  f ale dʁʊmˈi dɛvˈã miːmnˈiː
Il faut se .. il vous faut aller dormir avant minuit.

18.2 OrsièresM:

p ˀalˈe ɕy lʏ ta - bɛ fɔ avˈæʁ ˈnə nõz etʃjˈelɐ
Pour aller sur le toit .. eh bien il faut avoir une longue échelle.
kʀã mˈamə tɕøʸzˈe j sɪ z ɑdˈ - l aʋ pɑ pʁø d aʁdzˈ po ælˈe s le z ɪ azətˈe - ɛ pwˈaːɛ - adzətˈɑvã la matˈæɛʀ po lɪ fɪʀ l ɛ tɔ
Grand-maman cousait elle-même ses habits .. elle avait pas assez d’argent pour aller se les y acheter .. et puis .. elles achetaient le tissu pour les faire c’est tout.

19.1 St-JeanF:

pɔ vr l vɪsˈɔʁn knt alˈa ʃuɡ dɑmˈ lə vʏlˈazɔ -  d le  lə vi m pł
Pour voir le Weisshorn, on doit (litt. il compte*) aller en haut en amont le village .. et de là on le voit en plein.
*L’emploi de kontá ‘compter’ dans le sens de ‘devoir, falloir’ est caractéristique pour les parlers du district de Sierre (cf. GPSR 4: 227).
lɔ zɔ dɛ fˈeːhɛ jɔ mˈɛtɔ lɔ kɔstˈymɛ pɔr a a mˈɛʃa
Le jour de fête, je mets le costume pour aller à la messe.

19.2 St-JeanM:

ɕʏ v kntˈɑː alˈa a la mntˈaɲ vɔ dvˈɑ - vɔ kntˈa vɔ lɛvˈa dvˈã zɔr
Si vous devez* aller à la montagne vous devez .. vous devez* vous lever avant jour.
*L’emploi de kontá ‘compter’ dans le sens de ‘devoir, falloir; avoir l’intention’ est caractéristique pour les parlers du district de Sierre (cf. GPSR 4: 227).
ɛ jʊk sŋ bˈiʃ ʃ ɛnd ɑlˈɑ ɑwˈe lʊ ptˈɪkʲ
J’ai vu cinq biches s’en aller avec leur(s) petit(s).

20.1 SavièseF:

ː dɪmˈẽndzə mˈto o kstˈymɐ pɔ ɑ a mʃ
Les dimanches je mets le costume pour aller à la messe.

20.2 SavièseM:

fʊ ʋɹmˈɛ  l aʃe pø d plaʃ e pweː wø pɛfˈɛ kɔ rɛstˈa a drˈise diˈã k a tre ɔ ʃe pa pɔɹkʲˈ
Il faut vraiment qu’il ait plus de place et puis eux ils préfèrent encore rester à droite avant que aller outre oui, je ne sais pas pourquoi.
fʊdɹˈi əmwˈɔ ɑ dɹumˈi dɪˈn ʏ - diˈan dʏdʒ ˈuɛ
Il faudrait au moins (?) aller dormir avant les .. avant douze* heures.
*Pour [dʏdʒ] ‘douze’ cf. ddze ‘douze’ > dódjy, cf. FB 1960: 214.

21.1 SixtF:

e pwe la ʋwɐznˈœ ə b ɪl va alˈeː eːm - ɪl vɑ ɑlˈe ð lʊ prɑ ɪl vɑ ɑlˈeː m ɪl vɑ ɑlˈe sɪ - ɪl vɑ ɑlˈe sɪ d f
Et puis la voisine eh bien elle va aller euh .. elle va aller dans le pré elle va aller eh bien elle va aller faucher .. elle va aller faucher du foin.
v sɐvˈɪ k lə fəmˈe fɔ l ɐlˈe l etalˈe sy lœː ðã lʊ praː
Vous savez que le fumier il faut l’aller l’étaler sur le dans les prés.
j etˈɛ l aʒˈ wɛjˈe k fahˈɛː reparˈe le ʀˈɔtə - œ də mtˈaɲ la sʊʁkʲˈɑ e θə al boʃˈɪv de ð dy dœ dy vjˈɑðə pe ʁeparˈe lœ lʊ θmˈ k alˈav d lə - ð lɪ mtˈaɲ
C’était l’agent envoyé que faisait réparer les routes .. euh de montagne le printemps et ici il engageait des gens du de du village pour aller réparer les les chemins qu’allaient dans le.. dans les montagnes.

21.2 SixtM:

o m  vɐ ɐlɛː ə - m ɐlõðˈi nə ʋˈɑʁbœ kn d ɛ l ɐ fuʁnˈi də mðɪ
Oh je m’en vais aller euh .. m’allonger un moment quand je l’ai fini de manger.
alˈeɛ sʏ l tæ - fo kᵊ ðə preɲ l ːθˈælə
Pour aller sur le toit .. il faut que je prenne l’échelle.
b syr - t k a trˈɛze  - œː - s alˈɑ  klas - dam dy fɔr - e  kaʁtjˈe d la kmun - t k a b t k a trɛz  - eː sertifica d etˈyd -  aːprˈe t saː modˈa - falɛ b lɛː travajˈi - j etæ pˈovrə pɛr θ - falɛ b le travajˈi aprdrə kˈɑkr - t saː moda a anmˈas -
Bien sûr .. jusqu’à treize ans .. euh .. je suis allé en classe .. (à) Dame-du-Fort .. c’est un quartier de la commune .. jusqu’à ben jusqu’à treize ans .. le certificat d’études .. après je suis parti .. il fallait bien aller travailler .. c’était pauvre par ici .. il fallait bien aller travailler apprendre quelque chose .. je suis parti à Annemasse ..

22.1 TorgnonF:

-

22.2 TorgnonM:

s t ʋu ɑlˈɑ ã mtˈaɲɛ ɪ tœ fo lɛvˈa dɔˈ kʲə vˈʏsə dzˈɔɔ
Si tu veux aller en montagne il te faut lever avant qu’il soit* jour.
*[vˈʏsə]: morphologiquement, cette forme est un imparfait du subjonctif qui s’est substitué à celle du présent.
sɔ s dɛː d ʎwˈɛdze kʲɛ n mpleˈɪv pə ɐlˈɑ sʏ pə l bʏ ʁamasˈɑ lɔ bøːk
Ça sont des des luges que nous employions pour aller en haut dans la forêt ramasser le bois.

23.1 TroistorrentsF:

lːɛ fˈen də tsãpɛʁˈɪʏ pɔʁtˈavã  pãtalˈã nɪˈ pʊʁ ɑlˈaː tʁɑvɑjeɛː - ᵊ ᵊ ᵅ - lᵊ - lʏ pʁ
Les femmes de Champéry portaient un pantalon noir pour aller travailler à à .. l.. les prés.
ʋw ɐlˈɐ t dʏ tiʁ ba ɑ læ kˈaʋɑ
Je vais aller tout de suite bas à la cave.
lɛ lɛ vˈɑtse k s fwø e kə vjœ- kə vl ø bø  - vˈøj bˈɑʁe dv l ɔtˈɔ d lɑ œ - d lœ - d lɑ ftˈnɑ
Les les vaches quant elles sont dehors et qu’elles veulent .. qu’elles veulent aller à l’écurie elles .. veulent boire devant la maison dans la euh .. dans la .. dans la fontaine.

23.2 TroistorrentsM:

vˈezo ɑla to ḍ tiːʁ a la kˈaːʋɑ
Je vais aller tout de suite à la cave.
n aʋ tɥiː - pyʒˈø pʁɔpʁijetˈe - me nu dzˈaʋã k no ʁʊmuˈaːʋ - nɔ ʁʊmwˈaʋ nə fˈɐð se dpəθmˈ d ʏvˈː - n aʁã- bːa õ ɐpesɛʋˈɛlᵊ - n apɛlˈave s lə lævˈu - pe la s dzozˈe l pʁəmjˈe ɐʋʁˈi - ə tʃˈãʑjˈɛʋ - ʁʊmwˈæːʋ - pʊ mwdʑɪ l f - pw ɐpʀˈe fˈɑːle ʁkwðˈi - tɕɥɔʁnˈaːʋã ba pʷ ɛlˈɛ fe l f - p ɑpʁˈe fɑˈ - fe l f amˈ - tɕɥʁnˈaʋ ɑmˈ pɔ fe l f p ɑpʁˈe fɑe fe lə ʁəkˈɑ - tɕɔʁnˈaã ba po f ʁəkˈɑ - p no tɕəʰɑʋˈ p fe ʁəkˈɑ - pd d øʏtˈ nɔ tɕaʁnˈɑʋ bɑ - ø læbˈʊ - n ˈaʋã dˈɑwe pʁopʁijetˈe - sɐ d damˈ sɐ d ɐʋˈʊː
Nous avions tous .. plusieurs propriétés .. mais nous disions que nous remuions1 .. nous remuions nous faisions ces déplacements en hiver .. nous étions .. en bas on appel.. on appelait ça le labeur .. vers la Saint-Joseph le premier avril .. on changeait.. nous faisions la transhumance .. pour manger le foin .. puis après il fallait recueillir2 .. nous redescendions pour aller faire le foin .. puis après il fallait .. faire le foin en haut .. nous remontions pour faire le foin puis après il fallait faire le regain .. nous redescendions pour faire le regain .. puis nous retournions pour faire regain .. puis pendant l’automne nous redescendions .. au labeur .. nous avions deux propriétés .. celle d’en haut celle d’en-bas.
1[ʁʊmwˈæ] ‘faire la transhumance’ (cf. Duraffour 1969: 515).
2[ʁkwðˈi] ‘recueillir; action de ramasser le foin’ (Fankhauser 1911: 37, §41).

24.1 Val-d’IlliezF:

ɑlˈa tu dʏ teʁ a la k - ˈœʏ sytˈʏ
Je veux aller tout de suite à la c.. au cellier.
dzø d fˈɛtəː βtˈavɔ l kɔtˈ meː  pa lœ - pa l fødˈa adˈe pɥi l tsɑpˈe - pɔ la a la mˈɛsɐ
(Les) jours de fête je mettais le costume, mais euh pas le.. pas le tablier alors puis le chapeau.. pour aller à la messe.
ɪ fot ɑlˈɑ dʁʊmˈæ dᵊvˈ minɥˈi
Il faut aller dormir avant minuit.

24.2 Val-d’IlliezM:

læː  ɛ -  la mtˈaɲ  tʁɑvˈɛs  ɡʁu plã.
Pour aller en euh .. en l’alpage on traverse un gros plat.
ɑlˈɛ ɕy l tɑ pʁʒ øn etʃˈila
Pour aller sur le toit je prends une échelle.
t - e vˈʏz t tː  la kˈaʋa
Je veux aller tout .. je vais tout temps en la cave.

25.1 VouvryM1:

alˈa ɕy l tɛ  fo pʁde ɲa - ʊn etʃˈilːa
Pour aller sur le toit il faut prendre une .. une échelle.

25.2 VouvryM2:

vu ɛlˈɛ tʷˈɔʁdë l ku a si lɪ lə
Je veux aller tordre le cou à celui-là.
pʊr ɐˈɐ pi ɕy l tsɛ ɛ b fo n etsˈilɐ
Pour aller puis sur le toit, ben il faut une échelle.
k fa lu cyɲˈøɹ ɪ fu paː la - su lu sapˈ
Quand il fait le tonnerre il faut pas aller .. sous les sapins.